dimanche 22 septembre 2019

À l’occasion de ses 10 ans, « l’Atelier de la Cuisine » vous fait profiter d’offres exclusives
Jouez et tentez de gagner 1 « robot companion » xl de Moulinex

Questions à...
Sécheresse, Zones de montagnes, Retraites, Taxe d’habitation, Zones de Montagne jusqu'au Creusot, Municipales au Creusot, Gérard Larcher… Le Député de Saône-et-Loire a abordé de nombreuses questions.
Le Docteur Jean-Philibert Combier explique, dans une interview, le formidable bond en-avant, qu'offre cette technologie d'avenir.
> Autour d'Autun > Anost

ANOST : Le Centre d’Incendie et de Secours a désormais ses Jeunes Sapeurs-Pompiers

11/09/2019 16:25Lu 1477 foisImprimer l’article
Le Lieutenant Hervé Rateau, chef du Centre d’Incendie et de Secours d’Anost, et le Lieutenant-Colonel Patrick Landry, commandant le Groupement Nord du Service Départemental d’Incendie et de Secours de Saône-et-Loire, parlent d’un jour historique. Un jour historique comparable à celui de l’inauguration de la caserne anostienne, ce jour de mai 1937. Ce samedi, après un an de préparation et de formations des trois moniteurs que sont Baptiste Trémeray, Morgan Lessart et Olivier Chapuis, la section des Jeunes Sapeurs-Pompiers d’Anost a été officiellement inaugurée, ce samedi au CIS de la cité des Galvachers.
Avec cette section -la 35ème du département de Saône-et-Loire-, le Centre d’Incendie et de Secours d’Anost fait donc le pari de l’avenir. « L’objectif est que ces jeunes, à l’issue de leur formation, viennent grossir les rangs du centre. C’est la relève des années à venir », indique le Lieutenant Hervé Rateau. Cette première promotion des JSP anostiens compte 7 membres, dont 3 connaissent déjà bien le milieu puisqu’enfants de Sapeurs-Pompiers Volontaire. « Nos JSP vont durant 4 ans être formés. Quatre années au bout desquelles ils vont passer un brevet », indique le chef de centre anostien. Et de vouloir, avec pour objectif réaliste, de recruter tous les ans deux jeunes supplémentaires.

 
« Une école de la vie »


Le Commandant Thierry Vuillemin, président de l’Union départementale des Sapeurs-Pompiers de Saône-et-Loire, a tenu à saluer l’équipe du CIS mais également l’Amicale des pompiers. « Cette section était voulu depuis longtemps, c’est désormais une réalité », assure-t-il rappelant que les JSP étaient une école de la vie et permet de donner des valeurs. Un point de vue partager par le Lieutenant-Colonel Landry. Et ce dernier s’estimer : « Si avoir une section n’est la solution pour pérenniser un centre « volontaire », cela y contribue grandement ». En tout état de cause, le commandant du Groupement Nord du SDIS71 assure le CIS et son amicale de son soutien. « Nous serons à vos côtés », souligne-t-il.
Louis Basdevant, remplaçant Jean-Claude Nouallet, maire d’Anost, a insisté sur la présence active des pompiers sur la commune. « Vous êtes toujours présent à nos manifestations, n’hésitant pas également à animer le village », assure-t-il, tout en soulignant la cohérence des activités du centre.
Représentant André Accary, président du Département et du SDIS 71, Catherine Amiot a salué « cette démarche pour maintenir du recrutement. Pour la conseillère générale du canton d’Autun 1, ce volonté de recrutement va de paire avec « une responsabilité de transmission de savoir faire et de savoir être ».
Au cours de cette cérémonie, les trois formateurs ont reçu leur insigne de formateurs et les sept pionniers ansotiens leurs galons de JSP, les faisant entrer dans la grande famille des Sapeurs-Pompiers.
Bastien MIGAULT