mardi 19 novembre 2019

Dernière ligne droite
Liquidation totale avant travaux* jusqu’au 30 Novembre 2019
-50% sur Rayon Pêche, Vêtements et Accessoires de Chasse

> Autour d'Autun > Autour d'Autun

RUGBY : Les Sud-Africains ont saigné les Anglais et remportent le Mondial 2019 au Japon

02/11/2019 15:15Lu 281 foisImprimer l’article
Ils ont déjoué tous les pronostics... Les joueurs d'Afrique du Sud ont fait plier d'entrée de jeu les Anglais qui se pensaient déjà champions du monde après avoir battu la Nouvelle Zélande. Plus appliqués, plus forts en mêlée, plus conquérants, les joueurs d'Afrique du Sud ont parachevé leur domination avec deux essais.Les plus belles photos de la finale sélectionnées par autun-infos.



(Photos Agence REUTERS)


Disons le tout net : Nous étions au rang de ceux qui pensaient que l'Angleterre allait enfin ramener la Coupe du Monde de rugby dans l'hémisphère Nord... Oui mais voilà, en ce premier dimanche de Novembre, lendemain de la Toussaint et jour des morts, ce sont les anglais qui sont morts sur le terrain.
Ils ont été comme saignés par les Sud-Africains qui leur ont donné une leçon de réalisme en se montrent d'abord très forts en mêlée, en assurant leur conquête, en se montrant percutants et incisifs... Bref en produisant le match qu'il fallait pour remporter le titre mondial.
Car c'est ainsi, une finale ce n'est pas pour faire du jeu, ça se joue pour être gagné. Certes cela peut paraitre frustrant, mais en fin de rencontre, comme par magie, les Sud-Africains ont eu les ressources pour inscrire deux beaux essais qui ne doivent rien à personne. Deux essais pour une large victoire qui ne doit rien à personne.
Ainsi va la magie du sport. Tous les spécialistes avaient écrit que la demi-finale entre le quinze à la rose et les All-Blacks était une finale avant l'heure.
Pour l'avoir aussi payé très cher, les Français se souviennent que ce n'est pas parce que l'on bat les Blacks que l'on devient Champion du Monde. Les joueurs de l'hémisphère Nord ont quatre ans pour le méditer. Quatre ans pour construire les conditions d'une victoire dans le mondial 2023 qui aura lieu en France.
Cela peut paraître loin, mais c'est déjà demain. Car pour les Français, comme pour les Anglais, les Gallois et les Irlandais, tout absolument tout va compter dans les quatre ans qui viennent.
Alain BOLLERY