samedi 18 août 2018
Questions à...
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
> Autour d'Autun > Beuvray

SAINT-LEGER SOUS BEUVRAY : Qui a emprunté le « diable » lors des Jeudis de pays

05/08/2018 12:31Lu 2398 foisImprimer l’article
ACTUALISE
A l’occasion des Jeudis de Pays, à Saint-Léger sous Beuvray, le Club des aînés de la commune avait emprunté un diable à une personne agée de plus de 90 ans comme les autres années.

Ce monsieur y tenait comme à la prunelle de ses yeux. Il était marchand d'électro ménager à Saint-Léger sous Beuvray.
« Or, dans la nuit quand nous avons voulu déménager les "frigos" cet appareil avait disparu.
Nous avons cherché sur la place dans le noir, rien. Ce vendredi matin, nous avons encore cherché pour rien. Nous pensions à une farce de jeunes gens présent jusqu'à minuit sur la place.
Nous n'avons pas exclu qu'il y avait une brocante et que cet appareil était ancien.
Nous avons donc averti ce Monsieur que l'on avait perdu cet apparei. Il l'a mal pris », explique Monique Dechaume, présidente de l’association. Aussi, propose-t-elle à la personne qui a emprunté "le diable" le dépose discrètement devant la salle des fêtes ou la Mairie. « Aucun reproche lui sera fait », conclut-elle.
ACTUALISE : Bonne nouvelle, le diable a été retrouvé. Il avait été déposé sur la terrasse du Morvand'Elle.