vendredi 17 novembre 2017
Questions à...
Ainsi qu’Autun Infos l’avait annoncé Les Ursulines, ancien fleuron de l’hôtellerie autunoise, vient de changer de main. Sébastien Debard succède avec Pascal Yeme. Le nouveau propriétaire depuis le 24 octobre s’est fixé comme objectif de redonner à l’établissement ses lettres de noblesses et d’en refaire un vrai quatre étoiles. Rencontre...
Le Président de l'Elan Chalon se confie dans une longue interview vérité.
«Le club vit une des périodes les plus difficiles qu'il a connues»
«L’équipe est traumatisée et cabossée»
«L'Elan est malade mais on a commencé la thérapie»
> Autour d'Autun > Couchois

COUCHES : Le Collège Louis Pergaud à la pointe de la lutte contre le harcèlement scolaire

13/11/2017 15:42Lu 387 foisImprimer l’article
Frédérique Alexandre-Bailly, rectrice de l’académie de Dijon, chancelière des universités, s’est rendue au collège Louis-Pergaud, de Couches (71) jeudi 9 novembre dans le cadre de la Journée nationale « Non au harcèlement », aux côtés de Fabien Ben, DASEN de Saône-et-Loire, Marine Mangione, suppléante du député Rémy Rebeyrotte, Emile Leconte, maire de Couches, ainsi que Jean-Christophe Descieux conseiller départemental.
Cette visite marquait le point d’orgue du concours 2017 « Non au Harcèlement », pour lequel une classe de 5ème du collège s’est distinguée en obtenant le « Prix coup de cœur académique ». ?Lors d’une cérémonie très conviviale, Frédérique Alexandre-Bailly a salué le travail au long cours porté par Véronique Frédéric, principale du collège avec l’équipe éducative et les professeurs sur la thématique du mieux vivre ensemble.
Parmi les projets mis en place depuis 2 ans, les élèves du conseil de la vie collégienne (CVC) ont présenté la « médiation par les pairs », un dispositif visant à régler les conflits entre élèves, qui porte largement ses fruits aujourd’hui. D’autres projets ont également vu le jour et ont été présentés devant une assemblée attentive aux efforts réalisés par tous pour améliorer le climat scolaire (collecte de plantes et de fleurs pour aménager le parvis du collège, réfection des casiers des élèves repeints en couleurs vives, proposition de menus de fête…).
La rectrice a salué ce travail, « qui permet aussi de susciter l’envie de s’investir ». Elle a par ailleurs souligné l’environnement exceptionnel dont bénéficient les élèves à Couches.