dimanche 22 juillet 2018
Questions à...
Avant le dernier conseil municipal avant le vacances d'été et un an après son élection, Vincent Chauvet a répondu aux questions  d'Autun Infos.
Intercommunalité, centre-ville, rempart effondré, publicité ou sécurité, le maire d'Autun n'élude aucun sujet. Un entretien riche.
Ce jeudi soir, Marie-Claude Barnay préside le dernier communautaire avant la trêve estivale. Avant ce rendez-vous, la Présidente du Grand Autunois-Morvan a répondu aux questions d'Autun Infos. L'occasion pour elle de revenir sur sa première année à la tête de l'intercommunalité, de parler des relations avec la Ville d'Autun, d'évoquer le dossier du Centre Nautique et des futures économies de fonctionnement de la com-com. Un entretien riche.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
> Autour d'Autun > Morvan

SAINT PRIX : Commémoration et inauguration du nouveau monument aux morts

11/11/2017 12:23Lu 1288 foisImprimer l’article
Une délégation du Lycée Militaire d'Autun participait à la cérémonie.
Les habitants sont venus nombreux, malgré la pluie battante et le froid, pour rendre hommage aux morts de la première guerre mondiale, mais aussi de toutes les autres. La cérémonie revêtait cette année une importance particulière, car elle a été l'occasion d'inaugurer le monument aux morts. L'édifice, construit en 1921, puis déplacé dans les années 1960 près de l'église, a en effet été refait entièrement à neuf.
Une délégation de 23 élèves de première et de terminale du Lycée Militaire d'Autun ont participé à cette cérémonie. "Comme il n'y avait pas cette année de grand défilé à Autun, nous en avons profité pour répondre aux sollicitations des communes du Grand Autunois Morvan", explique le commandant Cuvelier, qui représentait ce samedi l'établissement autunois. L'adjudant-chef Giroz, commandant la brigade de gendarmerie d'Etang-sur-Arroux, était également présent.
Le maire de Saint Prix, Christian Demizieux, a souligné dans son discours l'importance du souvenir, notamment des 60 habitants de Saint Prix décédés pendant la première guerre mondiale. Il a déposé une gerbe de fleurs au pied du monument, secondé par Louna, une enfant de la commune.
Un vin d'honneur a ensuite réchauffé les courageux participants à cette cérémonie.
L.P.