samedi 22 septembre 2018

Visitez la Salle d’exposition et découvrez les nouveautés chez Azur Services 71 et Bernard Labrosse

> Autun > Autun

AUTUN : Des concerts en veux-tu en voilà au Festival des Histoires Vraies

09/07/2018 23:03Lu 710 foisImprimer l’article
Pour beaucoup qui dit festival, dit obligatoirement musique et surtout concert. Et cette deuxième édition des Rendez-vous de Juillet n’échappe pas à la règle. Chacun a en mémoire la fantastique soirée donnée, l’an dernier, à la chaume du Mont Beuvray. Cette année, le nouveau Festival des Histoires Vraies, les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands.
La première journée du festival sera ponctuée de la plus belle manière qui soit avec le concert de Gaël Faye, en plein coeur du Théâtre Romain, qui deviendra une scène musicale à part entière. Artiste franco-rwandais, Gaël Faye
(révélation scène aux Victoires de la musique 2018) est auteur-compositeur-interprète de rap. Une voix qui délivre une poésie réaliste. Accompagné sur scène par Guillaume Poncelet et Louxor, Gaël Faye nous entraînera entre Bujumbura et Paris dans des terras incognitas.
En première partie, les spectateurs retrouveront Estere. La musique d’Estere puise dans l’électro des basses entêtantes soutenues de textures acoustiques chaudes. Le sifflement des bambous, le fracas d’un tiroir à couverts, le claquement de langue d’un opossum font partis des sons qu’Estere sample et glisse dans sa musique fantasque.
La soirée musicale dans le théâtre antique se terminera avec Sorg.Ces dernières années, on a beaucoup parlé de Sorg pour sa collaboration avec
le rappeur américain Napoleon Maddox.  Cette fois, le beatmaker revient en solo pour présenter son nouvel EP. Avec ses machines, il construit un univers électro/hip-hop puisant aux sources du jazz et du funk.
Le samedi 14 juillet, le festival fait sa grande migration et emprunte le chemin inverse des Eduens qui ont quitté Bibracte pour rejoindre Augustodunum. Et les activités de la journée seront là aussi conclue par deux concerts à la cime du Mont Beuvray, avec Days in Orbit en première partie de Suzettes. Des Suzettes qui vont faire leur boum et distilleront un mix à base de grosse sauvage, de funky fleur bleue et de rock-à-mamours.
Tout un programme…
B.M.