lundi 19 août 2019
Questions à...
Candidat à la succession de Michaël Guijo, Bruno Galice expose, en avant -première, sa vision pour l'avenir du spectacle autunois.
Plus connu sous le nom de Christian Bodin, le personnage qu’il campe depuis près de 25 ans, Jean-Christian Fraiscinet est le parrain de cette saison 2019 d’Augustodunum. Ce mercredi soir, il assistait à la première. Rencontre
> Autun > Autun

AUTUN : Des gilets jaunes reçus par la secrétaire d'état Emmanuelle Wargon

07/02/2019 15:49Lu 4675 foisImprimer l’article
Ils avaient demandé à rencontrer le président de la république, ils ont du se contenter de la secrétaire d'état auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, Emmanuelle Wargon. Six représentants du mouvement des gilets jaunes avaient été désignés pour cet échange, en début d'après-midi, en marge de la visite présidentielle. Issus de différents lieux du départements, ils venaient du Magny à Montceau-les-Mines, de Paray-le-Monial, de Montchanin ou encore d'Autun.

Frustration et espoir


Pendant 45 minutes, les débats ont été calmes et posés et les six gilets jaunes en ressortent avec un mélange de frustration et d'espoir. « C'est à Emmanuel Macron que nous aurions voulu nous adresser directement », expliquent-ils. Cependant, le geste est apprécié par ces manifestants pacifistes. « Nous avons pu constater une vraie démarche d'écoute. C'est un pas pour nous de pouvoir s'adresser directement à une personne du gouvernement, qui fera remonter au président », souligne Pierre-Henri Janin, l'un des participants autunois.
Cependant, le constat reste amère concernant les réponses apportées par Emmanuelle Wargon. « Elle est restée sur la politique en cours, alors que nous savons que ça ne fonctionne pas actuellement. L'issue reste flou et je n'espère pas grand chose de cet échange », déplore Elsa Mercier, l'une des gilets jaunes du Magny.

La détresse sociale en fil conducteur


Pendant ces 45 minutes d'échanges, les manifestants n'ont bien-sûr pas pu exposer toutes leurs revendications, qui seront transmises par écrit au gouvernement. Ils ont mis l'accent sur l'importance de la justice sociale, de la justice fiscale, mettant en avant la détresse de certaines familles. La secrétaire d'état y a opposé l'argument des mesures déjà prises comme l'augmentation de la prime d'activité, ou encore le projet annoncé par le président de la république de création d'un revenu universel d'activité. « Nous essayons d'aller vers une approche plus individualiste de la redistribution, mais c'est un sujet compliqué. Nous avons conscience qu'il faut tout remettre à plat », affirme Emmanuelle Wargon.

Laëtitia Pernin