lundi 23 juillet 2018
Questions à...
Avant le dernier conseil municipal avant le vacances d'été et un an après son élection, Vincent Chauvet a répondu aux questions  d'Autun Infos.
Intercommunalité, centre-ville, rempart effondré, publicité ou sécurité, le maire d'Autun n'élude aucun sujet. Un entretien riche.
Ce jeudi soir, Marie-Claude Barnay préside le dernier communautaire avant la trêve estivale. Avant ce rendez-vous, la Présidente du Grand Autunois-Morvan a répondu aux questions d'Autun Infos. L'occasion pour elle de revenir sur sa première année à la tête de l'intercommunalité, de parler des relations avec la Ville d'Autun, d'évoquer le dossier du Centre Nautique et des futures économies de fonctionnement de la com-com. Un entretien riche.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
> Autun > Autun

AUTUN : Des voeux volontaristes pour Vincent Chauvet

11/01/2018 21:04Lu 4179 foisImprimer l’article
ACTUALISE : Le discours de Vincent Chauvet
Pour ses premiers voeux en tant que maire d’Autun, Vincent Chauvet a décidé de les élargir à l’ensemble de la population. Une initiative qui semble avoir convaincu puisque près de 300 personnes étaient présentes à l’Hexagone. Et pour ceux qui ne pouvaient pas se déplacer, la cérémonie était diffuser en direct sur Facebook, correspondant à la volonté de l’édile d’introduire un peu plus de démocratie participative dans les politiques locales.
D’ailleurs, cette cérémonie a été introduite par les membres du Conseil Jeunes Citoyens. Dans son allocution, la représentante de l’institution a indiqué que le CJC se voulait être une instance pour accompagner les projets de la ville. Et de souhaiter l’aboutissement de tous ces derniers.
En guise de préambule, Vincent Chauvet a d’abord rendu un hommage appuyé à son prédécesseur. « Merci à Rémy Rebeyrotte. Sans lui, rien n’aurait été possible sans ses différents mandats, au cours desquels les équipements publics et les finances assainies ». Pour l’édile, toutes les conditions sont désormais réunis pour capitaliser sur notre ville. « Nous avons un potentiel immense qui va être accompagné par une remise économique », assure le maire d’Autun. Et de reprendre : « Les petites villes vont retrouver la dynamique à laquelle elles ont droit. Nous sommes à un tournant historique pour Autun ».
Pour autant, Vincent Chauvet l’assure, cette mise en mouvement ne va pas se faire sans chamboulements. « Il va falloir bousculer les habitudes et quitter nos certitudes », prévient le maire d’Autun, citant, comme Emmanuel Macron, dont il s’est dit un fervent soutien, John Fitzgerald Kennedy. Et de se lancer dans une évocation des différents projets et objectifs.

Commerce et Economie

« Non ! Le commerce autunois n’est pas plus malade ici qu’ailleurs », assure le premier magistrat. Et d’annoncer des actions très fortes pour le commerces. «Nous allons y consacrer de l’argent et nous allons utiliser tous les leviers pour le développer », indique Vincent Chauvet. Et l’objectif de la municipalité est de faire qu’aucune boutique soit vide d’ici la fin de l’année dans la rue aux Cordiers. « Nous allons ouvrir des boutiques éphémères, proposer des vitrines aux associations pour leur offrir une visibilité », détaille le maire d’Autun. Dans le même temps, il a plaidé pour la création d’une union commerciale particulièrement forte et pro-active.
De la même manière, Vincent Chauvet annonce -enfin- le lancement du projet commercial porté par REIDEM sur Bellevue avec la condition que les commerces proposés ne viennent pas en concurrence avec des activités présentes en ville.
Toujours sur la zone de Bellevue, l’année 2018 pourrait voir l’implantation d’une usine de fabrication de tuile artisanal. « L’entreprise possède une implantation en Angleterre. Avec le Brexit, elle souhaite se réimplanter en Europe et plus particulièrement en France. Elle a identifié Autun comme un site d’implantation », note le maire d’Autun.

Cadre de vie

Ce réveil de la belle endormie, comme certains s’amusent à qualifier Autun, passe par une amélioration de cadre de vie. Et cette année va voir son lot de travaux avec notamment la poursuite des investissements sur le Champ de Mars et notamment la réfection de la Rue Demetz et la Terrasse de l’Europe. Cette année 2018 verra le lancement de la concertation sur la requalification du quartier Deguin. Concertation également sur le Parc Schuman, en plein coeur du quartier d’habitat collectif de Saint-Pantaléon. « A vous de dire, ce que voulez ici », explique le maire d’Autun.
Lors de ces voeux, Vincent Chauvet a annoncé la vente des anciens vestiaires du Stade Saint-Roch. Un site qui sera dédié à des activités de laser game et de point ball.
Au sujet du Plan d’Eau du Vallon et de la zone de Pont-L’Evêque, le maire a confirmé sa volonté d’en faire un parc d’attraction à ciel ouvert, avec une première tranche pour Autun Plage et le déménagement de la fête foraine en mars, la rapprochant de la patinoire.

Fibre optique et téléphonie

Concernant le débit internet et la téléphonie mobile, Vincent Chauvet a rappelé le déploiement de la fibre par Orange. Les premiers logements sont desservis depuis l’automne. Et le maire d’annoncer l’arrivée d’un réseau fibre porté cette fois-ci par SFR. « Nous serons l’une des seuls villes de France a disposé de deux réseaux fibre parallèle, y compris sur Fragny », indique le maire. Et d’indiquer que des clauses seraient négociées pour améliorer la réception en téléphonie mobile.

Fiscalité

Au cours de cette année 2018, 85% des foyers autunois verront leur taxe d’habitation baisser, en attentant sa suppression totale. « La suppression de la taxe d’habitation est une annonce bénéfique pour la Ville d’Autun », assure Vincent Chauvet. De la même manière, Vincent Chauvet a annoncé la baisse de 1 à 2 % de la taxe foncière. Enfin, pour les clients dépendant du réseau de chauffage urbain, ils verront le prix de la facture baisser dès ce mois de janvier avant une nouvelle baisse à l’automne prochain. Toutefois, le maire concède que les taux restent particulièrement hauts par rapport à d’autres communes car le patrimoine autunois à entretenir reste particulièrement important.

Patrimoine

Sur le patrimoine historique, Vincent Chauvet annonce un plan d’investissement pluriannuel de 8 millions d’Euros. Un plan qui débutera ds cette année 2018 avec une action autour des remparts. Reconstruction, rénovation et reconstruction, notamment pour celui du Boulevard Mac Mahon, où la ville a décidé de prendre le pas sur le propriétaire. Viendront ensuite le Théâtre Romain, le Temple de Janus, les portes et la Pierre de Couhard. Couhard où la municipalité attend le rapport sur l’étude mené sur la ferme. « Un salle qui manque », note Vincent Chauvet.
« Nous allons également procédé à la rénovation du site du Chapitre pour en faire une véritable Centre d’art dans les Hauts-Quartiers.
Hauts-Quartiers toujours avec le Musée Rolin. « Ce sont plusieurs millions d’Euros qui vont y être investis pendant au moins 10 ans », précise le maire d’Autun.
Bastien MIGAULT

Cliquez pour lire le discours de Vincent Chauvet