jeudi 19 octobre 2017
> Autun > Autun

AUTUN : Impliquer davantage les Autunois aux Rendez-vous de Juillet

10/10/2017 23:56Lu 769 foisImprimer l’article
Le pari était osé. Il a été largement tenu. Ce lundi soir, en marge de la présentation d’Ebdo, le nouvel hebdomadaire de le presse française, les promoteurs du festival Les Rendez-vous de Juillet, qui illuminé la cité éduenne et le Mont Beuvray durant trois jours, sont revenus sur cette première édition. « Nous sommes très contents du résultat. Nous avons eu un public formidable, partant », se félicite Marie-Pierre Subtil, rédactrice en chef du magazine 6Mois. S’il est très difficile pour les organisateurs de connaître le nombre de festivaliers, les navettes vers la « transhumance » vers Bibracte ont comptabilisé 4 000 personnes. « On peu raisonnablement estimé le nombre de participants à 6 000 », envisage la journaliste.
Pour Thibault Brugat-Dreux, cheville ouvrière du festival à Autun, ce festival « a été une belle aventure humaine, plus que professionnel ». « Nous avions envie de faire quelque chose de bien », insiste-t-il.
Pour autant, l’équipe des Rendez-vous de Juillet ne compte pas se reposer sur ses acquis. «Nous voulons prendre le temps de grandir », indique Thibault. Et cette croissance, les organisateurs du festival veulent le faire avec les Autunois. Les impliquer davantage dans la conception du rendez-vous qui va s’enraciner en Sud. « Nous sommes là pour longtemps », prévient le coordinateur du festival. Avec les Autunois, les organisateurs comptent bâtir une véritable programmation « Off ». « Si vous avez des propositions, nous sommes preneurs, tant pour la programmation « Off » ou la programmation officielle », lance Marie-Pierre Subtil. Et d’annoncer : « Nous allons nous mettre à travailler sur la programmation ». En tout état de cause, Bibracte reste dans le dispositif.
La prochaine édition des Rendez-vous de Juillet aura lieu les 13, 14 et 15 juillet 2018. Les organisateurs ont donc une petite dizaine de mois pour concocter la seconde édition.
Bastien MIGAULT