mercredi 18 octobre 2017
> Autun > Autun

AUTUN : La Lieutenante Aurélie Blanc à la tête de la Communauté de Brigades de Gendarmerie

10/08/2017 16:05Lu 3024 foisImprimer l’article
C'est la première fois qu'une femme prend la tête de l'unité de la Compagnie de Gendarmerie d'Autun. En effet, depuis le 1er août, les 31 militaires de la Communauté de brigades d'Autun, qui regroupe les brigades d'Autun et d'Epinac, n'ont pas un nouveau patron, mais une nouvelle patronne, en la personne de la Lieutenante Aurélie Blanc. Cette dernière succède au désormais Capitaine Arnaud Brandt, nouveau commandant en second de la Compagnie de Gendarmerie de Cherbourg. Pour la Lieutenante Blanc, il s'agit de son tout premier poste de commandement. Elle vient en effet tout juste de sortir de l'Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale de Melun après deux ans de formation. Aurélie Blanc est titulaire d'un Master de gestion globale des risques et de crise. Une formation suivie à la prestigieuse université de la Sorbonne. "C'est au cours de cette formation que j'ai voulu entrer dans la Gendarmerie", explique l'officier, qui avoue faire figure d'OVNI dans sa famille. "Je ne suis pas issue d'une famille de militaires. Ma famille travaille plus dans le milieu artistique et du luxe", concède la jeune femme.

En poste à la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale


Son premier contact avec la Gendarmerie, Aurélie Blanc l'effectue comme Aspirant de Gendarmerie Issu du Volontariat. Après une formation de trois mois, elle rejoint alors la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale dans un bureau chargée de la gestion de crise. "Cela m'a aidé à préparer le concours d'entrée à l'Ecole des Officiers", indique-t-elle.
A l'issue de ces deux ans de formation, la Lieutenante Aurélie Blanc a fait le choix de venir en Bourgogne. "Je suis Parisenne, je pouvais aller partout", assure-t-elle. Néanmoins, elle estime que le territoire lui permettra d'assouvir, en dehors des contraintes de ses fonctions lui imposent, sa passion pour l'équitation. Une discipline qu'elle pratique depuis sa plus tendre jeunesse.

Maintenir la proximité avec la population


Parmi les chevaux de bataille de l'officier figure notamment la lutte contre l'insécurité routière. "Nous allons faire beaucoup de police route sur Autun et sur le vaste territoire de la Communauté de Brigades", explique-t-elle. Un territoire qui s'étend en effet sur 698 kilomètres carrés. Et de reprendre : "Nous devons répondre au triple aspect de la police-secours, de la  gestion des flux et de la  proximité". En effet, la Lieutenante Blanc souhaite que la Communauté de Brigades d'Autun reste une force de proximité au contact de la population, des commerçants mais également des élus. Des élus que le nouveau commandant de la COB rencontrera dans les prochains jours et les prochaines semaines.
Installée à Autun depuis quelques semaines, Aurélie Blanc ne regrette pas son choix. "Je n'ai aucun regret d'être à Autun. C'est une belle ville dans une belle région avec des gens sympathiques", affirme-t-elle. Et de préciser qu'elle avait eu un coup de coeur pour le fleurissement des Hauts-Quartiers autunois
Bastien MIGAULT

Du mouvement à la Communauté de Brigades de Gendarmerie d'Autun

La Lieutenante Aurélie Blanc n'est pas la seule venue à la Communauté de Brigades d'Autun. En effet, au cours de cet été 2017, c'est quasiment un quart des effectifs de l'unité qui ont été renouvelé. En effet, la COB autunoise enregistre l'arrivée de 3 Adjudant-chefs, de deux Gendarmes Adjoints Volontaires et d'un Gendarme.