samedi 16 novembre 2019
> Autun > Autun

AUTUN : Les interventions des pompiers en hausse en 2018

06/01/2019 16:43Lu 2050 foisImprimer l’article
La cérémonie des voeux au Centre d’Incendie et de Secours Charles Echavidre, outre le fait de mettre à l’honneur les pompiers promus ou médaillés (cliquez pour lire notre premier article), est l’occasion pour le Lieutenant François Longobucco, chef des soldats du feu autunois, de dresser un bilan tant opérationnel que fonctionnel.
Et comme de nombreux centres du département, le Centre d’Incendie et de Secours d’Autun a vu le nombre de ses interventions augmenter. Elles portent ainsi à 1861. « Cela représente 112 interventions en plus par rapport à 2017, soit une hausse de 6,40% », indique le Lieutenant Longobucco. Sans surprise, c’est le Secours à personne qui représente le plus gros de l’activité avec 1299 interventions (+2,69% par rapport à 2017). Viennent ensuite, les incendies avec 227 interventions (+14,07%), les opérations diverses avec 203 interventions (+27,67% ) et enfin les accidents de la circulation avec 132 opérations (+4,76%). L’ensemble de ces interventions représente un volume horaires de 11 000 heures.
Parmi les interventions marquantes de l’année, les pompiers autunois retiennent l’incendie du logement de Chez Cécile à La Grande-Verrière en janvier dernier, l’accident mortel à Saint-Emiland en avril, l’accident mortel impliquant un poids-lourd et une voiture en juillet, le secours à personne à Auxy la réalisation d’une opération chirurgicale sur place ou encore les violents feu d’habitation à Barnay, en octobre dernier, ou encore celui de Saint-Emiland à quelques jours de Noël.


Pour pouvoir faire face à ces sollicitations, ce ne sont pas moins de 2156 heures de formation qui ont été dispensés aux pompiers autunois, dont 392 heures en Maintien des Acquis Secours à personne pour les Sapeurs-Pompiers volontaires et 168 pour les Sapeurs-Pompiers professionnels.


Encore des véhicules remplacés en 2019


Pour pouvoir répondre aux demandes d’interventions, le Centre d’Incendie et de Secours d’Autun est doté de 14 véhicules roulants et de deux remorques d’appui. L’année 2018 a vu l’arrivée d’un CCF neuf et le remplacement d’un second par un véhicule plus récent. « Par ailleurs, d’importants travaux de carrosserie et des signalisations ont été opérés sur la grande échelle », note le Lieutenant Longobucco. En 2019, le renouvellement du parc matériel du Centre d’Incendie et de Secours d’Autun va se poursuivre, avec le remplacement du Fourgon Pompe Tonne et de Secours Routiers, d’un Véhicule de Secours et d’Aide aux Victimes, d’un Véhicule Toutes Utilités et enfin d’une Véhicule Léger. « A l’échelle du Service Départemental d’Incendie et de Secours de Saône-et-Loire, les investissements s’élèvent à 2 millions d’euros », insiste Catherine Amiot, conseillère départemental du canton Autun 1 et membre du Conseil d’Administration du SDIS71.

Priorité au recrutement et au volontariat.


Comme dans tous centres, l’une des préoccupations majeures reste le maintien de la capacité opérationnels, notamment en journée. « Le maintien des effectifs est l’une de mes préoccupations », assure le Lieutenant François Longobucco. Ce maintien de la capacité opérationnel passe par la sensibilisation des élus et des chefs d’entreprises locaux aux conventions. Des conventions qui permettent aux employeurs de libérés les Sapeurs-Pompiers volontaires en cas d’intervention. Ces conventions existent déjà à la Ville d’Autun, tandis que la commune d’Epinac a franchi le pas il y a quelques semaines.
Un message entendu par Vincent Chauvet, maire d’Autun : « Avec Marie-Claude Barnay, présidente de la Communauté de Communes du Grand Autunois-Morvan, nous allons regarderons avec bienveillance l’engagement auprès des Sapeurs-Pompiers dans nos dossiers de recrutement ». Actuellement, quatre dossiers de recrutement de Sapeurs-Pompiers volontaire sont à l’étude sur le bureau du Lieutenant François Longobucco.
Bastien MIGAULT