dimanche 22 juillet 2018
Questions à...
Avant le dernier conseil municipal avant le vacances d'été et un an après son élection, Vincent Chauvet a répondu aux questions  d'Autun Infos.
Intercommunalité, centre-ville, rempart effondré, publicité ou sécurité, le maire d'Autun n'élude aucun sujet. Un entretien riche.
Ce jeudi soir, Marie-Claude Barnay préside le dernier communautaire avant la trêve estivale. Avant ce rendez-vous, la Présidente du Grand Autunois-Morvan a répondu aux questions d'Autun Infos. L'occasion pour elle de revenir sur sa première année à la tête de l'intercommunalité, de parler des relations avec la Ville d'Autun, d'évoquer le dossier du Centre Nautique et des futures économies de fonctionnement de la com-com. Un entretien riche.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
> Autun > Autun

AUTUN : Philippe Baumel a visité le CFA du bâtiment

17/03/2017 08:32Lu 1551 foisImprimer l’article
Le Député de la circonscription, Philippe Baumel, a visité le CFA du bâtiment, en compagnie de sa suppléante Ghislaine Colombo. C’est le directeur de l’établissement, Monsieur Grimard, qui s’est chargé de présenter l’établissement à l’élu.
Il lui a rappelé que l’on compte 4 CFA du bâtiment en Bourgogne, à savoir à Dijon, Auxerre, Nevers et Autun.
En Saône-et-Loire, le CFA d’Autun est une véritable référence, avec 300 apprenants par an. Ils sont encadrés par 34 collaborateurs, dont 23 formateurs.
Philippe Baumel a demandé quelles sont les perspectives à l’issue des cursus de formation. «On compte huit embauchés sur dix dès la certification obtenue», a souligné le directeur. Un chiffre qui a conforté le Député dans l’importance de bien informer les jeunes sur les excellentes perspectives professionnelles qui s’offrent aux jeunes.
Monsieur Grimard a également indiqué, que les métiers de la plomberie et de la métallerie ont connu des baisses d’intérêt de la part des jeunes, alors que ce sont des métiers qui ont d’énormes besoins et qui embauchent.
Ce qui a conforté Philippe Baumel dans le fait qu’il faut promouvoir encore mieux et encore plus les CFA et l’apprentissage auprès des jeunes et de leurs parents. «L’apprentissage c’est une très bonne voie, notamment financièrement. Il faut le dire et le marteler», insiste le Député.
A.B.