vendredi 17 novembre 2017
Questions à...
Ainsi qu’Autun Infos l’avait annoncé Les Ursulines, ancien fleuron de l’hôtellerie autunoise, vient de changer de main. Sébastien Debard succède avec Pascal Yeme. Le nouveau propriétaire depuis le 24 octobre s’est fixé comme objectif de redonner à l’établissement ses lettres de noblesses et d’en refaire un vrai quatre étoiles. Rencontre...
Le Président de l'Elan Chalon se confie dans une longue interview vérité.
«Le club vit une des périodes les plus difficiles qu'il a connues»
«L’équipe est traumatisée et cabossée»
«L'Elan est malade mais on a commencé la thérapie»
> Autun > Autun

AUTUN : Une bande dessinée emprunte de mystères autunois

24/02/2017 11:04Lu 2118 foisImprimer l’article
Il y a trois ans, la bande dessinée « Retour en Autunois » de Yas Munasinghe et Maxime Noyon créait l’événement à la Fête du Livre. Dans un tout autre style artistique, la bande dessinée « Sous les étoiles » devrait connaître le même succès.
A l’origine de ce nouvel ouvrage mettant en scène la ville d’Autun, Etienne Matthieu. Acousticien au Cerema (ex-labo des ponts) et animateur de la section course d’orientation à l’ASPEN, l’auteur n’en est pas à son coup d’essai. Il est en effet à l’origine de la Chasse au Trésor « La Quête des Rois » organisée à l’été 2012. C’est justement au sortir de cette chasse au trésor que l’idee de cette bande dessinée a germé dans la tête d’Etienne. « Je voulais trouver une autre activité », explique-t-il. Et de reprendre : « Je pratique l’aquarelle et j’ai donc décidé d’intégrer cette technique à la réalisation de la BD. Une BD qui valorise Autun et son patrimoine tout en ajoutant une part de mystère. Car l’ouvrage relate en effet une chasse au trésor à travers la cité éduenne. « Les protagonistes sont à la recherche du trésor des Eduens », indique Etienne Matthieu. Et pour donner corps à cette quête, l’auteur utilise certains mystères autunois, comme la vocation de la Pierre de Couhard. On y retrouve aussi, la cascade de Brisecou ou encore le kiosque Louis Renault. « Un des éléments centraux de l’intrigue », précise le dessinateur, sans trop en dévoiler sur le contenu de cette quête qui s’interroge sur la désertion et la disparition de Bibracte. Le tout résumé en 74 planches, toutes réalisées, donc, à l’aquarelle.

Une bande dessinée 100% Morvandelle


« Un sacré défi », assure Etienne Matthieu, qui avoue avoir failli ne pas trouver d’éditeur pour publier cet ouvrage. « Pendant un temps, j’ai pensé la publier sur internet », concède l’auteur. Au final, ce sera une bande dessinée 100 % morvandelle, puisque « Sous les étoiles » est éditée par « Vents du Morvan ». Cette bande dessinée a reçu le soutien de la Ville d’Autun.
Néanmoisn, ne cherche pas le nom d’Etienne Matthieu sur la couverture de la bande dessinée, l’auteur a préféré utiliser, le pseudonyme de Human. Pourquoi un tel nom. « Quand j’étais au lycée, je pratiquais le grafiti et j’utilisais ce pseudo. J’ai trouvé que c’était sympa de le garder », explique Etienne, qui n’écarte pas la possibilté d’une deuxième bande dessinée. « J’ai une autre idée de scénario, mais le travail est immense », prévient-il. En attendant, le reste que quelques semaines avant de découvrir à quoi ressemble cette quête « Sous les étoiles ».
Bastien MIGAULT

L'histoire

Basile est un jeune en quête de liberté. Il voyage seul et sans destination précise. Un jour, il rencontre Khalil, un autre vagabond qui possède un mystérieux livre d’énigmes. Basile se retrouve alors plongé dans une véritable chasse au trésor qui l’entraîne sur les traces de Jacques-Gabriel Bulliot, ce célèbre archéologue qui découvrit un oppidum oublié au sommet du mont Beuvray. Dans les sous-sols inconnus de Couhard, puis au cœur des monuments historiques d'Autun, ils devront déjouer les pièges et dénouer les fils pour retrouver, dans les entrailles de l'ancienne Bibracte, le trésor des Eduens.