dimanche 20 octobre 2019

Tout doit disparaître !

Du 16 Octobre au 16 Décembre 2019

Ouverture exceptionnelle Dimanche 20 Octobre Après-midi

Sans oublier les Cuisines Mobalpa

Jusqu’à -70%

> Autun > Autun

AUTUN : Vincent Chauvet reçu au Parlement européen, ce lundi

07/10/2019 19:36Lu 2215 foisImprimer l’article
Vincent Chauvet a été reçu lundi au Parlement européen à l'invitation du Comité des Régions pour contribuer à la réflexion des institutions de Bruxelles sur leur prochain agenda environnemental.
La Commission européenne doit proposer la première loi européenne sur le climat d'ici mars 2020. Cette législation devra inclure l’engagement de l’Union européenne à devenir neutre en carbone d’ici à 2050. Ce "Green New Deal" devra également transformer une partie de la Banque européenne d’investissement (BEI) en une banque pour le climat, ce qui devrait mobiliser jusqu’à 1000 milliards d’euros dans les dix prochaines années pour la transition énergétique.
Devant les élus européens, le Président du Comité des Régions, la vice-présidente hongroise du Parlement européen et la Commissaire européenne polonaise, Vincent Chauvet a rappelé que s'il fallait évidemment aider les villes à devenir plus durables (en soutenant les véhicules électriques, les économies d'énergie, le tri des déchets, etc.) une grande partie de la solution viendra du monde rural et notamment des communes forestières. En effet, 40% de la surface de l'Europe est couverte de forêt mais l'UE peut paraître se mobiliser davantage pour la forêt amazonienne que pour la forêt européenne.
A cet égard, le Maire d'Autun a appelé l'Union européenne à soutenir les modes de gestion durable des forêts, à améliorer la transparence des procédures et l'information du public (dans la lignée des demandes formulées par la nouvelle charte du Parc naturel régional du Morvan) et à prendre en compte l'aspect social de l'exploitation forestière, notamment la problématique des travailleurs détachés d'Europe de l'Est.


Vincent Chauvet a également appelé de ses vœux qu'une partie des fonds du prochain "Green New Deal" soit dirigée vers le rachat public de forêts dans un but d'exploitation raisonnée, comme le fait la ville d'Autun depuis la création par Rémy Rebeyrotte du groupement forestier associatif labellisé FSC.