samedi 17 août 2019
Questions à...
Candidat à la succession de Michaël Guijo, Bruno Galice expose, en avant -première, sa vision pour l'avenir du spectacle autunois.
Plus connu sous le nom de Christian Bodin, le personnage qu’il campe depuis près de 25 ans, Jean-Christian Fraiscinet est le parrain de cette saison 2019 d’Augustodunum. Ce mercredi soir, il assistait à la première. Rencontre
> Autun > Autun

Jean-Christian Fraiscinet, alias Christian Bodin : « J’ai un grand faible pour ces grandes fresques populaires »

08/08/2019 00:54Lu 16475 foisImprimer l’article
Plus connu sous le nom de Christian Bodin, le personnage qu’il campe depuis près de 25 ans, Jean-Christian Fraiscinet est le parrain de cette saison 2019 d’Augustodunum. Ce mercredi soir, il assistait à la première. Rencontre
Alors que certains événements accueillent des parrains qui n’ont rien à voir avec la manifestation en question, le parrainage d’Augustodunum par Jean-Christian Fraiscinet, alias Christian Bodin, n’a rien d’artificiel. En effet, le comédien partage un gros point commun avec Autun et son spectacle historique,  à savoir Jean-Claude Baudoin, le metteur en scène de la fresque historique autunoise. En effet Jean-Claude s’avère être également celui des spectacles de Valencay. « Toute ma famille participait au spectacle. Moi, c’était quelque chose qui ne m’intéressait pas », assure Jean-Christian. C’est finalement Jean-Claude Baudoin qui va convaincre Jean-Christian. « J’en ai fait mon jeune premier », s’amuse le metteur en scène. Sous les ordres de Jean-Claude Baudoin, Jean-Christian Fraiscinet va participer à de très nombreux spectacles. « Au fil des spectacles, j’ai pris goût au théâtre jusqu’à aller étudier dans un conservatoire », indique Jean-Christian.


Une des voix du Voyage de Murcie


Et ce lien très fort avec Jean-Claude Baudoin va pousser le comédien à croiser plusieurs fois la route d’Autun et d’Augustodunum. En effet, en 1985, à l’occasion des fêtes du bimillénaire, Jean-Christian a participé au défilé médiéval. Quelques années plus tard, toujours à la demande du metteur en scène, il prête sa voix pour la bande-son du Voyage de Murcie, la seconde fresque gallo-romaine autunoise.
Et c’est donc tout naturellement que Jean-Christian Fraiscinet a accepté la proposition de Michaël Guijo et de Jean-Claude Baudoin. « Ce sont choses que l’on fait ponctuellement », assure Jean-Christian Fraiscinet. Une proposition d’autant plus facile à accepter que le programme du comédien le permet mais qu’il a également un faible pour ces grandes fresques populaires. « C’est par là où j’ai commencé », insiste « Christian Bodin ».

Bientôt un nouveau film des Bodin’s


A l’issue de ce break aoûtiens, Jean-Christian Fraiscinet reprendra la route avec son compère Vincent Dubois pour jouer leur spectacle « Les Bodin’s Grandeur nature ». « Ce spectacles qui est une adaptation d’un spectacle de plein air, ont devait le tourner un an. On le tourne finalement depuis 5 ans. Et plus on le joue, plus on a de monde et de demande », assure le comédien. A ce jour,  Les Bodin’s Grandeur Nature a accueilli plus de 1,5 millions. Et peu d’artistes peuvent se prévaloir d’atteindre une telle fréquentation avec un même spectacle. Cette année, les Bodin’s joueront leur spectacle dans les zéniths, dont celui de Dijon du 7 au 8 février, de septembre à février, avant de s’envoler pour deux mois en Thaïlande, afin de tourner un nouveau long-métrage dont la sortie est prévue à l’automne 2020.
Et quand il n’est pas dans le costume de Christian Bodin, Jean-Christian Fraiscinet s’occupe de sa ferme-théâtre, qui voit passer tous les comédiens de la joyeuse troupe des Bodin’s.
Ce mercredi, Jean-Christian Fraiscinet a donc pu assister à la première représentation de la saison d’Entre Ombres et Lumières. Il a également pu rencontrer et échanger avec les bénévoles d’Augustodunum, ravis d’avoir un tel parrain et d’avoir reçu de tels encouragements.
Bastien MIGAULT