mercredi 22 août 2018
Questions à...
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
> Autun > Autun

OFFICE MUNICIPAL DES SPORTS D'AUTUN : La baisse des subventions aux associations de "sport nature" ne passe pas

16/05/2018 11:14Lu 2518 foisImprimer l’article
Ces cinq clubs dépendent des compétences du Grand Autunois Morvan et le budget alloué a été divisé par deux. L'OMS s'insurge contre cette décision.
Fêtant cette année ses 71 ans d'existence, l'Office Municipal des Sports d'Autun compte 38 associations civiles et 7 associations scolaires. Cela représente plus de 5000 licenciés sur le territoire et 50 sports différents. Son assemblée générale ce mardi soir a été l'occasion de rappeler ses valeurs et ses actions pour le sport local : bien vivre ensemble, convivialité, éducation par le sport. L'annuaire 2019-2020 se prépare et les clubs peuvent déjà préparer des photos récentes et représentatives de leur vie associative. C'était aussi le moment de voter, comme tous les ans, la répartition des subventions allouées à chaque club membre (lire ci-dessous). Nouveauté cette année, les clubs qui ne paient plus leur cotisation depuis au moins deux ans n'auront pas de subvention.

Moins 50% pour le "sport nature"

Les montants se veulent équitables, puisque le calcul prend en compte les mêmes paramètres pour tous les clubs. Mais cette année, la donne n'est plus la même pour les clubs  de "sport nature" et ce n'est pas du fait de l'OMS. Pourquoi cette différence ? Le vice-président Jean-François Aluze explique : "Les cinq clubs autunois (NDLR : le Club de Voile, le Club Cyclo, l'Aéroclub, la Musaraigne et l'ASPEN) qui offrent une pratique de "sport nature" ne dépendent pas des compétences de la Ville, mais de la CCGAM, qui reverse donc chaque année une attribution de compensation pour pouvoir verser leur subvention à ces clubs. Il se trouve que cette année, les conseillers communautaires ont voté la division par deux de ce budget, qui passe de 10 050 à 5 000 euros".

L'OMS n'en démordra pas

Yannick Bouthière, vice-président du GAM, présent à l'assemblée générale, propose d'ouvrir le dialogue. "Cette décision intervient dans un contexte budgétaire contraint  par de nombreux investissements structurants pour le territoire. Toutes les associations ont vu leurs subventions baisser et pas seulement les associations sportives, affirme-t-il. Mais je vous propose de rencontrer les clubs concernés, afin de trouver un terrain d'entente."

En attendant une évolution positive espérée par l'OMS, elle a décidé de faire approuver une proposition d'attribution de subventions qui se base sur les 10 050 euros prévus au départ. "Nous demandons que les 5 000 euros manquants soient votés au budget supplémentaire en septembre, afin que tous les clubs puissent bénéficier de leur subvention", déclare Rémi Strasberg, le président de l'OMS. "Ces cinq clubs font vivre notre territoire bien au delà d'Autun et ils méritent d'être soutenus à la même hauteur que les autres", renchérit Pascal Pomarel, adjoint aux sports à la Ville d'Autun.

Le projet d'Office Intercommunal mis à mal

Autre point de mécontentement de l'OMS, la non-représentation de la structure au sein du nouveau conseil de développement du GAM, qui remplace celui du Pays. Pour Jean-François Aluze et Rémi Strasberg : "c'est un bien mauvais signal envoyé par la CCGAM aux associations sportives, qui ne nous encourage pas à avancer dans le projet d'un Office Intercommunal des Sports". Yannick Bouthière se déclare optimiste sur cette question. "Je m'engage à ce qu'une solution soit trouvée, afin que l'OMS fasse partie du conseil de développement le plus rapidement possible", affirme-t-il.

Après ces points quelque peu houleux, la réunion s'est terminée plus sereinement par l'approbation de l'entrée au sein de l'OMS d'une nouvelle association : le Club de la Retraite Sportive, avec 30 voix pour, 10 contre et une abstention. Puis, le comité directeur a été renouvelé, avec la sortie de Georges Vernay et l'élection de Vanessa Farroux, présidente du Judo Club Autunois, ainsi que Pierre-Yves Ferrier, président du Stade Athlétique Autunois.
Laëtitia Pernin

Les subventions votées


Aéro Club 5 900
Club Cyclo 1 500
La Musaraigne 700
Club de Voile 450
ASPEN 1 500
TOTAL 10 050