vendredi 21 septembre 2018

Visitez la Salle d’exposition et découvrez les nouveautés chez Azur Services 71 et Bernard Labrosse

> Ecouter-Lire-Voir > Saison Culturelle

AUTUN : Une Saison Culturelle pour tous les goûts

08/09/2018 00:24Lu 1872 foisImprimer l’article
Cette saison culturelle 2018-2019 s’étalera comme tous les ans de septembre à juin. En tout, pas de 31 spectacles seront proposés aux Autunois et aux habitants de l’Autunois-Morvan. Et comme tous les ans, cette saison proposera une très grand diversité dans les spectacles proposées, afin de plaire au plus grand nombre.
Et pour cette nouvelle saison, la Saison Culturelle mise sur les artistes locaux. Aussi, dès le 4 novembre, on retrouvera sur la scène de l’Eduen, le chanteur dijonnais Jamait, qui viendra défendre les titres de son nouvel album Mon Totem. « Il s’agit du quatrième concert à Autun de Jamais », explique Véronique Lancien, précisant que ce récital est une collaboration entre les services de la Ville et ceux de la Communauté de Communes du Grand Autunois-Morvan. Plus tard dans l’année, le 9 février prochain, c’est le chanteur creusotin Frédéric Bobin qui se produira sur la scène du théâtre municipal, après avoir foulé les planches de l’Olympia en première partie de la révélation de l’année 2017, Gauvain Sers. Et Frédéric Bobin de dire son plaisir de venir chanter à Autun à défaut de pouvoir le faire dans sa ville natale… Autre local à figurer à la programmation de cette saison culturelle, l’Autunois Aurélien Morro. Il se produire avec les Checkers sur la scène du Théâtre Municipal le 25 mai pour un concert de blues et de funk. De la musique que l’on entend pas souvent dans l’enceinte du théâtre à l’italienne.
Comme lors de toutes les saisons culturelles, l’humour à toute sa place. Et cela commencera dès le 6 octobre avec Jovany et son spectacle « L’univers est grand, le sien est compliqué ». « Un spectacle complètement déjanté », assure Véronique Lancien. En tout cas, Jovany est considéré par le public comme le « Jim Carrey français ». Comme dirait l’autre ça promet. Comme tous les ans, on retrouvera un vaudeville. Ce sera le 27 janvier sur la scène du Théâtre Municipale avec la Veuve Choufleuri, l’un des oeuvres le plus comique d’Offenbach. Et la directrice du service Culture et Evenements de la Ville d’Autun de promettre un spectacle grandiose. Chaque semaine, il égaye les auditeurs de France Inter avec sa chanson humoristique d’actualité. Frédéric Fromet sera pour sa part sur la scène du théâtre, le 2 mars pour l’ouverture du Printemps des Poètes.
Les plus jeunes ne sont pas oubliés dans cette programmation 2018-2019. Le 24 octobre, ils ont rendez-vous avec les clowns de la route. Le samedi 15 décembre, ils embarqueront à bord du « Train de Noël. Le 20 février, ils partiront à la rencontre du Petit Prince, dans une adaptation de la plus célèbre oeuvre d’Antoine de Saint-Exupéry.
Le côté historique de la Ville d’Autun n’a pas été oublié avec trois spectacle programmés. Le premier sera donné, le 16 novembre prochai, avec « Le Fleur au Fusil », une libre adaptation du texte d’Alain Guyard. Le 11 mai, quelques jours après le 74ème anniversaire de l’Armistice,  un Winston Churchill et un Charles de Gaulle, plus vrais que nature, se donneront la réplique dans Meilleurs Alliés. « Plus qu’une incarnation troublante, les deux  acteurs s’identifient au personnage. On ferme les  yeux et on a l’impression que Churchill et De Gaulle sont à côté de nous », prévient Véronique Lancien. Enfin, dans le cadre d’Autun 2019, année impériale, sera joué le 15 juin la Symphonie Impériale.
Parmi les  curiosités et les rendez-vous à ne pas manquer, le spectacle Pluzzling qui fait entrer la magie et le Mentalisme, au théâtre municipal le 2 décembre prochain.
Le  point d’orgue de cette saison culturelle reste la venue du slam Grand Corps Malade le 22 mars sur la scène de l’Eduen dans le cadre de sa tournée « Le tour du Plan B ». Vous prendrez bien  un grand bol de slam.
En tout cas, il y en aura bien pour tous les goûts et tous les publics tout au long de cette année qui s’annonce très riche avec de très belles surprises à découvrir à l’Eduen, à l’Hexagone ou au Théâtre Municipal.
Bastien MIGAULT