lundi 12 novembre 2018
Questions à...
Rencontre avec le recordman du monde de temps passé dans l'espace.
> Faits Divers > Autour d'Autun

LA CELLE-EN-MORVAN : Un sexagénaire héliporté après une sortie de route

12/07/2018 11:41Lu 6110 foisImprimer l’article
Il a été évacué vers le C.H.U de Dijon en urgence absolue.
ACTUALISE
Il n’était pas encore 15 h 15, ce mercredi après-midi, lorsque qu’un sexagénaire originaire de l’Autunois a effectué une sortie de route à bord de son Peugeot J7 sur RD 978 entre la Comaille et Polroy, sur le territoire de la commune de La Celle-en-Morvan. Les circonstances de cette sortie reste pour le moment à définir.
Les premiers secours ont été portés par les Sapeurs-Pompiers de Château-Chinon qui revenaient d’intervention. « Lorsqu’ils se sont portés à sa hauteur, l’homme, qui est âgé de 68 ans, était inconscient et ventilait », détaille l’Adjudant-chef Pascal, Lukowitz, chef de groupe. La victime a alors effectué un arrêt cardiaque ventilatoire. « Les pompiers de Château-Chinon ont alors entrepris une manoeuvre de dégagement et commencer un massage cardiaque à l’aide d’un défibrillateur », poursuit le chef des opérations de secours. Les pompiers nivernais ont rapidement été rejoint par leurs homologues autunois, mais également par les urgentistes du SMUR d’Autun. Urgentistes qui ont très rapidement pris la décision de faire intervenir l’hélicoptère du SAMU 71. « En accord, avec le chef d’agrès du VSVA de Château-Chinon nous avons établi une Drop Zone (zone d'atterissage) dans un champ voisin », explique encore l’Adjudant-chef Lukowitz.
Alors qu’il devait être évacué, le sexagénaire a finalement été héliporté, toujours inconscient, vers le CHU de Dijon.
Les gendarmes de la Communauté de Brigades d’Autun ont procédé aux constatations d’usage et à la régulation de la circulation. La fourgonnette a été enlevée par le garage Platret, situé seulement à quelques centaines de mètres de l’accident.
ACTUALISE : Selon la Gendarmerie d'Autun, les nouvelles du sexagénaire semblait plutôt rassurante. Si l'homme a repris conscience, son pronostic vital est toujours engagés.
Bastien MIGAULT