dimanche 22 juillet 2018
Questions à...
Avant le dernier conseil municipal avant le vacances d'été et un an après son élection, Vincent Chauvet a répondu aux questions  d'Autun Infos.
Intercommunalité, centre-ville, rempart effondré, publicité ou sécurité, le maire d'Autun n'élude aucun sujet. Un entretien riche.
Ce jeudi soir, Marie-Claude Barnay préside le dernier communautaire avant la trêve estivale. Avant ce rendez-vous, la Présidente du Grand Autunois-Morvan a répondu aux questions d'Autun Infos. L'occasion pour elle de revenir sur sa première année à la tête de l'intercommunalité, de parler des relations avec la Ville d'Autun, d'évoquer le dossier du Centre Nautique et des futures économies de fonctionnement de la com-com. Un entretien riche.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
> Faits Divers > Autour d'Autun

SAINT-EMILAND : Un suraccident mortel pour un conducteur de 23 ans

12/04/2018 12:41Lu 32594 foisImprimer l’article
ACTUALISE à 12 h 41 : Les circonstances du drame se précisent
Après le décès d’un motard autunois de 26 ans, ce lundi après-midi à Etang-sur-Arroux, les routes de l’Autunois-Morvan ont de nouveau été le théâtre d’un terrible accident de la circulation, ce jeudi matin.
Il n’était pas encore 6 h 15 lorsqu’une violente collision, impliquant un Renault Kangoo et une Volkswagen Golf s’est produite sur la RD978, soit l’axe Autun-Chalon à hauteur de la Charbonnière sur le territoire de la commune de Saint-Emiland. Un accident qui s’est déroulé en deux temps. Dans un premier temps, le conducteur de l’utilitaire qui circulait en direction d’Autun a été un victime d’une perte de contrôle et s’est retrouvé sur la chaussée. Sa voiture a été ensuite violemment percutée par la Golf qui elle circulait en direction de Couches.


Le conducteur de l'utilitaire tué sur le coup


A leur arrivée, les Sapeurs-Pompiers d’Autun, placés sous les ordres de l’Adjudant-Chef Pascal Lukowitz, et l’équipage du SMUR de la cité éduenne n’ont pu que constater le décès du conducteur du Kangoo. Les pompiers ont néanmoins dû entreprendre une opération de désincarcération pour extraire le corps du conducteur, âgé de 23 ans. Le conducteur de la Golf, âgé de 24 ans, a été transféré, en état de choc, au Centre Hospitalier d’Autun. La dépouille du conducteur tué a été prise en charge par les Pompes Funèbres Roc-Eclerc d’Autun.
Il appartiendra aux gendarmes de la Compagnie de Chalon-sur-Saône, compétents sur le territoire de Saint-Emiland, de préciser les circonstances exactes de ce terrible drame de la route qui laisse une famille dans la tristesse.
Les deux véhicules ont été enlevés par le garage Renault Sodirac d’Autun. Les techniciens d’Enedis ont également été appelés sur les lieux. En effet, dans cet accident, la Golf a sectionné un poteau électrique en bois.
ACTUALISE : Ainsi qu'Autun Infos l'a écrit, c'est bien un accident en deux temps qui a couté la vie au jeune conducteur de 23 ans. Selon les informations portées à notre connaissance, le conducteur du Kangoo aurait effectivement perdu le contrôle de sa voiture. Il aurait alors eu le temps de prévenir les pompiers de son accident. C'est donc entre cet appel et l'arrivée des secours qu'il aurait été percuté par le Volkswagen Golf. Une collision qui lui aurait été donc fatale.
Bastien MIGAULT