mercredi 24 avril 2019
> Faits Divers > Autun

AUTUN : Un mort dans l'incendie de son appartement

11/02/2019 23:15Lu 17271 foisImprimer l’article
ACTUALISE A 23 h 15 :  L'homme décédé avait été mis en examen dans le cadre d'une altercation mortelle le 16 janvier dernier.
Il était 20 h 54, ce dimanche soir, lorsque les Sapeurs-Pompiers d’Autun, d’Etang-sur-Arroux et de Montceau-les-Mines, placés sous les ordres de l’Adjudant-chef Philippe Robart rejoint par le Capitaine Fabrice Santiago, ont été engagés pour un feu d’appartement dans un immeuble de 4 étages, situé Rue Louis Charlot. A leur arrivée, les pompiers autunois ont été confrontés à un très violent feu. Et il leur en effet faudra plusieurs longues minutes pour qu’ils se rendent maître du feu. Ce n’est en effet que vers 22 h 15 qu’ils ont pu éteindre le brasier en pénétrant dans le logement situé au dernier étage de l’immeuble à l’aide de la grande échelle.
Parallèlement, ils ont ont procédé à l’évacuation de sept locataires du bâtiment géré par l’OPAC de Saône-et-Loire. Ces sept personnes ont fait l’objet de mesures de relogement. Trois ont été accueillis dans de la famille et quatre autres ont trouvé refuge au moins pour la nuit à l’Espace Saint-Ex, dont la directrice Sylvie Gauthier était présente sur les lieux. Monique Gatier, première adjointe au maire d’Autun, et Régine Devoucoux, conseillère municipale déléguée se sont rendus sur place, tout comme Eric Boucourt, Sous-préfet de l’arrondissement d’Autun.
A leur arrivée, les pompiers autunois était sans nouvelle du locataire du logement. Un locataire toujours introuvable à 00 h 15. Une enquête de Gendarmerie a bien évidemment été ouverte pour déterminer les causes de cette incendie.
L'occupant a été retrouvé sans vie dans les décombres de son appartement. L'homme a été retrouvé dans la chambre de son logement. Le Parquet de Chalon sur Saône a ouvert une enquête, confiée à la Brigade de recherches de la Compagnie de Gendarmerie d'Autun. Ces derniers ont reçu dans la nuit de renfort de la plateforme d’identification criminelle de Mâcon. Pour l'heure, toutes les pistes restent ouvertes, y compris la possibilité d'un acte volontaire de l'homme de 62 ans pour mettre fin à ses jours.
ACTUALISE : Joint par téléphone, Damien Savarzeix, procureur de la République au TGI de CHalon-sur-Saône, confirme que l'homme décédé dans l'incendie d'un immeuble rue Louis Charlot à Autun "a été alerté par un voisin des fumées et de leur danger, mais est retourné dans son appartement". L'enquête déterminera les circonstances exactes dans lesquelles ce feu s'est déclaré. Par ailleurs, la victime est bien monsieur Dupuis, 62 ans, qui était mis en cause suite à une altercation qui causa la mort d'un monsieur plus âgé. "Le corps sera autopsié demain, dit le procureur de la République, mais il est très abîmé".
Bastien MIGAULT 
avec F.S.A