lundi 25 septembre 2017
> Grand Autunois-Morvan > Grand Autunois-Morvan

GRAND AUTUNOIS-MORVAN : Rémy Chantegros demande un audit des comptes après la réintégration de Marie-Claude Barnay

17/05/2017 17:27Lu 1217 foisImprimer l’article
Il dénonce en pointillé l'absence de contrôle financier durant le mois d'absence de la première vice-présidente.
« Un Président de CCGAM ne doit pas faire ça », surtout quand il tente de paraître macronien.
Il ne doit pas démettre sa première vice-présidente au seul motif qu’elle soutient un socialiste, son ancien parti.
Il ne doit pas lui imposer un chantage incompréhensible et sans issue.

Il ne doit pas perdre ainsi tout contrôle, pour prendre cette décision de marketing politique qui n’a rien à faire au sein de la maison commune.
Voilà qu’il a été contraint à renoncer à cette incongruité, sous la pression de notre rébellion, de celle de la très grande majorité des élus, et de toute la population, c’est un désaveu cinglant.
Malheureusement, il est coutumier du genre « Ecoutez ce que je dis, et oubliez ce que je fais », il a ce comportement est assez typique du chef en mal de trouver un chemin de sortie, comme son ancien mentor, François Hollande qui vient d’oser aussi énoncer une contre-vérité ridicule « Je laisse un pays dans un état bien meilleur que celui que j’ai trouvé » Il est temps qu’ils sortent de leur bulle pour revenir dans la vraie vie.
Pendant cette période de crise (plus d’un mois) la CCGAM fut dépourvue de contrôle financier ; il faut donc maintenant, en période de promesses généreuses de campagne, connaître l’état des finances de notre Communauté. Marie-Claude Barnay serait bien avisée de faire un audit avant de reprendre sa signature.
Une telle disqualification laissera quelques cicatrices, car un député « ne devra pas non plus faire ça ».
Rémy Chantegros