samedi 22 septembre 2018

Visitez la Salle d’exposition et découvrez les nouveautés chez Azur Services 71 et Bernard Labrosse

> Saône-et-Loire > SAÔNE-ET-LOIRE

SAONE-ET-LOIRE : En route pour l'UNESCO après un accord international pour Cluny et les sites clunisiens.

12/07/2018 12:16Lu 797 foisImprimer l’article
Laurence Fluttaz et Patrick Ayache, vice-présidents à la culture, au patrimoine et au tourisme de la Région Bourgogne-Franche-Comté et María Josefa García Cirac, ministre de la Culture de la Communauté autonome de Castille-et-León, ont co-signé lundi 9 juillet 2018 un protocole de coopération entre leurs deux régions d’Europe, portant sur la valorisation des sites clunisiens de leur territoire.
Pour l’occasion, ils ont été accueillis à Frómista (Palencia, Espagne), avec le directeur du Tourisme Philippe Lancelle, par une délégation d’élus de collectivités publiques de Castille-et-León, dont la ministre de la Culture en personne, les représentants de la Députation de Palencia, les maires des communes clunisiennes et l’évêque du diocèse de Palencia.
Le président de la Fédération Européenne des Sites Clunisiens, Rémy Rebeyrotte, député de Saône-et-Loire, le vice-président José Antonio Perrino Diez, et le directeur de la structure, Christophe Voros, coordonnent depuis plusieurs mois ce rapprochement historique qui donne désormais un cadre juridique à la mobilisation de moyens d'importance pour la valorisation du patrimoine témoin du rayonnement de l'abbaye de Cluny dans l'Europe médiévale.
Cet accord inédit, qui s'étendra à d’autres grandes collectivités européennes dans les prochains mois, comprend évidemment un important chapitre UNESCO pour la reconnaissance d’une liste transnationale Cluny et les Sites clunisiens au titre du patrimoine mondial de l'humanité.