Autun-infos.com > Autun > Autun

AUTUN : A quoi sert la borne de recharge électrique sur le Champ de Mars ?

14/05/2019 03:15Lu 4190 fois
Lors de la rénovation de la place du Champ de Mars, une borne de recharge électrique a été installée. Une borne destinée, dès le début du projet, à la recharge des vélo à assistance électrique. Néanmoins, cet équipement, comme chacun peut s’en rendre compte, reste très peu exploitée. « Il y a des barres pour vélos c'est vrai mais il est impossible de charger des vélos électriques, à moins d'avoir une carte spéciale pour ouvrir la trappe et amener son propre chargeur », assure Bernard Cortial, propriétaire de deux vélos et d’une voiture électrique. Pour lui, cette borne a été mal installée, car elle ne permet malheureusement pas de recharger de voitures, même si elle en est capable. « Il y a peut-être une possibilité de rapprocher la borne d’une place de stationnement », pointe-il, dénonçant à demi-mot un gabegie. En tout cas, « une monstrueuse erreur »….
Vincent Chauvet, maire d’Autun, réaffirme, pour sa part, la destination de cette borne. « C’est une borne pour recharger des vélos », insiste l’édile. Et de reprendre : «  Pour recharger les voitures, c’est à la gare ! Des recharges gratuites grâce aux  panneaux photovoltaïques installés sur la toiture de l’abri ». Une station de recharge qui fonctionne très bien
Répondant à Bernard Courtial, Vincent Chauvet indique qu’effectivement la borne sur le Champ de Mars fonctionne à l’aide d’une carte et qu’elle est de fait très peu utilisé. « Les cartes sont disponibles à la mairie et à la Police Municipale », explique le maire d’Autun ».
Néanmoins, cette borne très peu fonctionnelle et sous-exploitée est amenée à disparaître. « A la fin des travaux de la terrasse de l’Europe, cette borne sera supprimée », explique l’édile autunois. Et de reprendre : « Nous allons installer de nouvelles bornes plus simples d’utilisation et plus nombreuses ». Des bornes qui seront non seulement déployés en centre-ville, mais également en plusieurs points de la ville, comme par exemple les centres sociaux. A suivre…
Bastien MIGAULT