Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
> BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE > BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE
20/11/2023 14:40
7637 lectures

BOURGOGNE : Le lauréat de la 4ème édition du «SylvoTrophée», pour le Morvan, est connu

Le Parc du Morvan souhaite mettre en avant les gestions multifonctionnelles des forêts et les personnes qui les mettent en œuvre .

L’édition 2023
Le Parc du Morvan, le Centre Régional de la Propriété Forestière et l’Office National des Forêts ont organisé pour la quatrième année un concours SylvoTrophée dans le Morvan. Cette édition s’est déroulée le 8 juin dernier.
Ce concours forestier vise à valoriser des propriétaires et gestionnaires forestiers du territoire qui mettent en œuvre une gestion équilibrée entre les différentes fonctions de la forêt : production de bois, préservation de l’environnement et du paysage, accueil du public. On appelle ce type de gestion de la gestion multifonctionnelle.

Le jury
Un jury de six experts (sylviculteurs, écologues et professionnels du tourisme) a visité les parcelles candidates le jeudi 8 juin. Suivant des grilles de notation propres à chaque fonction de la forêt, ils ont évalué les parcelles en parcourant la forêt et en échangeant avec le propriétaire et son gestionnaire sur leurs gestions et objectifs pour demain.
Les candidats
Trois candidats ont présenté leur forêt pour cette quatrième édition du SylvoTrophée :
- M. Pierre BEAUDESSON et sa forêt de Broye gérée par la CFBL
- M. Alain MOIRON et sa forêt d’Island
- le Groupement Forestier pour la Sauvegarde des Feuillus du Morvan (GFSFM) et sa forêt d’Alligny-en-Morvan gérée par le cabinet d’expert Susse.
M. Beaudesson a présenté une forêt assez jeune issue d’un échec de plantation de Douglas d’une quarantaine d’années dans laquelle sont venus naturellement des châtaigniers et quelques Chênes. Le peuplement, et notamment les feuillus, ont été travaillés (élagage et dégagement pour laisser de la place aux arbres) afin d’améliorer la qualité future des arbres d’un point de vue économique. Le mélange d’essences au sein du peuplement est intéressant pour la résilience de la forêt et la biodiversité car il permet l’expression d’espèces inféodées aux feuillus autochtones présents. Cependant, le peuplement étant jeune, il manquait de gros bois et d’arbres morts indispensables au développement de nombreuses espèces forestières, mais ces éléments viendront naturellement avec le temps. Enfin, la forêt passe proche d’un GR et est ouverte à des scouts l’été, la dimension sociale de cette dernière est donc forte et bien connue du propriétaire.
M. Moiron a présenté un ensemble forestier parmi lequel se trouvait un peuplement de Chênes en mélange avec des Douglas. Cette forêt présente de magnifiques Chênes de très bonne qualité parmi lesquels ont poussé des Douglas plus jeunes promettant une qualité certaine. La biodiversité forestière liée aux essences autochtones peut s’exprimer correctement dans cette forêt à majorité de Chênes.
Cependant, le bois mort n’est pas présent dans ces peuplements et crée un manque d’habitat pour de nombreuses autres espèces animales, végétales ou fongiques. Les gros arbres, lichens et quelques formes inhabituelles donnaient à la forêt une ambiance appréciable par des randonneurs ou autre.
Le GFSFM a présenté une de ses forêts feuillues qui se trouve à Alligny-en-Morvan. La forêt est un ancien taillis de Hêtres et Chênes en cours de conversion vers une futaie irrégulière. Cette gestion leur permet le maintien d’un couvert forestier continu bénéfique à la biodiversité ainsi que pour les enjeux sociaux autour de la forêt morvandelle. Cette gestion a permis, l’amélioration de la qualité des bois et la présence de tous les diamètres sur la parcelle, l’arrivée de la régénération naturelle, ainsi que le maintien de nombreux arbres morts de divers diamètres favorables à la biodiversité. La régénération naturelle est composée principalement de Hêtres et Chênes, mais compte plus de 8 essences différentes au total, ce qui est important et de bon augure pour les forêts avec le dérèglement climatique. De plus, la parcelle présente des éléments de patrimonialité forts tels que des murets et pléchons (vieux arbres tortueux) qui donnent une ambiance particulière à cette forêt.

Le résultat
Après délibération, le jury a désigné le Groupement Forestier pour la Sauvegarde des Feuillus du Morvan comme lauréat de l’édition 2023 du SylvoTrophée du Morvan pour la meilleure conciliation des enjeux de multifonctionnalité des forêts.
Cependant, les 3 forêts présentées présentaient de belles gestions avec des intérêts certains. C’est pourquoi les deux autres candidats sont aussi récompensés pour leurs démarches et implications à faire de leurs forêts de belles forêts multifonctionnelles. M. Beaudesson a reçu le prix pour une Sylviculture innovante et M. Moiron a eu le prix d’une Sylviculture en faveur des gros arbres de qualité.

Le prix
Le lauréat a été récompensé d’un trophée en bois (Chêne et Merisier) et acier réalisé par Joël Nottaris, artisan de Saint-Gervais-sur-Couche. Ce trophée est une représentation symbolique de la main de l’homme qui façonne les forêts. En plus de ce trophée, le lauréat a eu droit à 15 photos de sa propriété réalisée par un professionnel – Instapades Studio –, ainsi qu’un tirage photo de l’une d’elles.
Enfin, tous les participants ont reçu trois livres :
- Histoire des forêts françaises de Jean-Marie Ballu, Gustave Huffel, Georges-André Morin
- La forêt hyperconnectée de Francis Martin
- Dans la peau d’un arbre de Catherine Lenne

La remise de prix
La remise des prix a eu lieu au séminaire « Du bois mort et de la libre évolution forestière dans mes parcelles : qu’est-ce que j’y gagne ? » organisée par le Parc en partenariat avec le CNPF et l’ONF le 20 octobre 2023.

Rendez-vous en 2025 pour la prochaine édition du SylvoTrophée !


Vue de la parcelle lauréate, à Alligny-en-Morvan © Instapades Studio

Jacques Gorlier, co-gérant du GFSFM à droite et Christophe Duchesne expert associé au cabinet Susse gestionnaire de la forêt.