Recherche
Pour nous joindre
bastien.migault@sfr.fr
SMS au 06.01.02.32.98
> BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE > BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE
28/03/2021 03:17
2334 lectures

ELECTIONS REGIONALES : Stéphanie Modde en forêt de Montmain pour valider son programme sur la forêt

La tête de liste écologiste a découvert sur le terrain le fonctionnement du Groupement Forestier pour la Sauvegarde des Feuillus du Morvan qu'elle érige en modèle.
Alors que l’avancée de la COVID-19 a relancé les spéculations autour de la tenue des élections départementales et régionales en juin prochain, Stéphanie Modde, tête de liste régionale Ecologistes et Solidaires, est venue faire campagne ce samedi après-midi à Autun autour de la thématique de la forêt. Et c’est bien évidemment en forêt de Montmain, sur les hauteurs de la cité éduenne, que la chef de écologistes bourguignons et franc-comtois est venue rencontrer les responsables du Groupement Forestier pour la sauvegarde des feuillus du Morvan. Elle était notamment accompagnée de Claire Mallard, Nathalie Charvy ou encore Mathieu Bittoun, respectivement têtes de liste pour la Saône-et-Loire, la Nièvre et l’Yonne, mais également de quelques maires comme Jean-Baptiste Pierre, maire de Sommant.

Lors de ce déplacement, Stéphanie Modde a plaidé pour une politique forestière qui préserve l’environnement, lutte contre le réchauffement climatique et créer des emplois locaux.
« Pour nous aujourd’hui l’enjeu est de préserver la forêt car c’est un milieu qu’il faut absolument articuler en fonction écologiques », estiment les membres de la liste Ecologistes et Solidaires. Ils souhaitent une gestion qui concilie écologie et économie car ils sont conscients qu’en tant que première région boisée de France, la forêt est créatrice d’emploi localement.
« Mais comme dans beaucoup de domaine, on refuse de sacrifier  la préservation de notre capital naturel et la lutte contre le changement climatique sur l’autel de l’économie, et surtout de la rentabilité à court terme. Toutes les politiques forestières jusqu’à présent menacent directement son équilibre à moyen et long terme », prévient Stéphanie Modde.
Aussi, la liste conduite par Stéphanie Modde propose d’agir sur les aides publiques avec des critères qui favoriseront les apports environnementaux et sociaux de la forêt, comme le stockage de CO2, d’eau, la stabilisation des sols, la qualité de la sylviculture ou encore de la biodiversité forestière. « En résumé, ce sont des critères pour encourager une sylviculture soucieuse des cycles naturels », notent les membres de la liste écologiste.
Par ailleurs, elle propose, en cas d’élection, de racheter des parcelles des forêts. Et l’expérience portée par le Groupement Forestier pour la sauvegarde des feuillus du Morvan peut servir de bonnes bases pour cette proposition. « Par ces achats, la Région se constitue un patrimoine forestier pour y installer une sylviculture respectueuse des écosystèmes », propose Stéphanie Modde.
La liste écologiste propose d’encadrer la filière bois énergie qui appauvrit la ressource par une surexploitation. Pour elle, il y a un besoin de réguler et d’encadrer cette filière bois énergie par l’instauration d’une charte d’utilisation du bois énergie par les collectivités et conditionner les aides aux centrales à bois, comme sur le bilan carbone, la distance d’approvisionnement ou encore des bois issus de forets certifiées. Enfin, la liste Ecologistes et Solidaires souhaitant apporter un fort soutien à la filière bois d’oeuvre. « Il s’agit d’une filière qui créé dix fois plus d’emploi que dans le bois énergie », estime-t-elle.
Bastien MIGAULT



Autun-infos.com - Mentions légales