> BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE > BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE
26/03/2024 13:05
8500 lectures

Européennes : Marie Toussaint (Les Ecologistes) s'est rendue, en délégation à l'Institut de Tramayes

Une rencontre avec les métiers de la bifurcation écologiste.
Communiqué :
A l’écoute du monde agricole depuis des décennies car porteurs d’une autre vision de l’agriculture, rémunératrice pour les producteurs et respectueuse du vivant comme de la santé publique, les Écologistes sont au chevet de la profession depuis la crise qui a éclaté cet hiver. 
Marine Tondelier, secrétaire nationale d’Europe Ecologie Les Verts – Les Écologistes, est ainsi venue en Côte-d’Or fin janvier visiter plusieurs fermes et échanger avec la profession. Elle était accompagnée de l’eurodéputé Benoît Biteau, de l’ancienne ministre de l’Environnement Dominique Voynet, de vice-présidentes de la Région Bourgogne-Franche-Comté (Stéphanie Modde et Sarah Persil), de la conseillère régionale présidente du groupe des élus régionaux écologistes et Solidaires (Claire Mallard) et de Carole Bernhard (conseillère municipale de Beaune et conseillère communautaire de l’Agglomération de De Beaune Côte et Sud).
Ce weekend, une délégation d’Écologistes comprenant à nouveau Marine Tondelier était cette fois-ci en Saône-et-Loire. Et pas seulement pour le Printemps à Cluny, deuxième édition des Rencontres des pensées de l’écologie. En effet, en parallèle des débats et conférences animées par des intervenants de tous les horizons, cette délégation s’est rendue à Tramayes, dans le Charollais-Brionnais, pour rencontrer la première promotion d’étudiants d’un établissement d’enseignement supérieur auquel les Ecologistes tiennent beaucoup. Objectifs ? Mettre en lumière les essentiels métiers manuels de la nécessaire bifurcation écologie à venir mais aussi une grande oubliée de la campagne des européennes : la campagne. Plus exactement : le monde rural.
En présence du maire de la commune Michel Maya, l’Institut de Tramayes a donc reçu la secrétaire nationale des Écologistes, Marie Toussaint (députée européenne, tête de la liste écologiste aux élections du 9 juin prochain), Florence Loury (conseillère municipale d’Auxerre, conseillère communautaire de la Communauté d’agglomération de l’Auxerrois), Claire Mallard (conseillère régionale et présidente du groupe Écologistes et solidaires de la Région), Magali Sautreuil (conseillère régionale du groupe Ecologie et Solidarité de la Région Centre Val de Loire), Patrick Monin (président de l’Instant d’après, organisateur des Rencontres des pensées de l’écologie), Gabriel Siméon (conseiller municipal de Mâcon et conseiller communautaire de Mâcon Beaujolais agglomération) et Dominique Cornet (secrétaire régional des Écologistes de Bourgogne).
Après une discussion, durant laquelle les uns et les autres ont échanger sur la philosophie de ce centre de formation préparant aux actuels et futurs métiers de l’écologie, Guillaume Morael, avec le concours d’un groupe d’étudiants, a conduit la délégation dans les locaux et ateliers de l’Institut. L’occasion pour les participants de découvrir en détail les enseignements reçus in situ.
Dominique Cornet, 
secrétaire régional des Écologistes de Bourgogne