Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
> Faits Divers > En Saône-et-Loire
01/04/2024 15:15
46697 lectures

AUTUN : Une partie de la ville noyée par une crue exceptionnelle de l’Arroux

La route de Saulieu a été coupée à la circulation. Le pic de la crue n’était pas encore atteint ce lundi 1er avril. Les pompiers ont engagé 50 interventions.
Notre reportage photos et notre vidéo.
Selon un observateur de la vie d’Autun, il faut remonter à 2002 pour avoir une crue aussi forte de l’Arroux. «Mais là c’est encore plus haut !»
Pour preuve, la route de Saulieu, qui rattache Lucenay L’Evêque et Chissey en Morvan à Autun a été coupée à la circulation. Car après la porte d’Arroux, qui porte bien son nom, la rivière en crue est passée au-dessus de la chaussée. Les maisons les plus proches du lit de l’Arroux et leurs habitants ont les pieds dans l’eau et ont été évacués par précaution.  
En fait du Nord au Sud de la cité éduenne tous les abords de l’Arroux sont noyés. La rivière est très largement sortie de son lit, donnant le sentiment d’une immensité d’eau.
A 13h30, depuis dimanche milieu de matinée, les pompiers cumulaient déjà 50 interventions. Principalement dans les maisons concernées par la montée de l’eau. Pour pomper quand cela est utile ou encore pour surélever des meubles ou des appareils électriques.
A la mi-journée, 57 pompiers de toutes les compagnies du département de Saône et Loite étaient mobilisés. Une équipe de plongeur est également sur place pour intervention rapide si cela est nécessaire.
Le pic de la crue a été annoncé pour entre 14 et 16 heures. Sans doute qu’il faudra attendre de longues heures pour que la décrue soit visible. Après viendra l’heure de comptabiliser les dégâts et les déclarations pour les assurances…
A.B.
(Photos Alain BOLLERY)