Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
> SAONE-ET-LOIRE > Opinion
16/05/2024 08:45
1294 lectures

OPINION : Rémy Rebeyrotte «aux côtés des agents de la Pénitenciaire»

Communiqué :
AUX COTES DES AGENTS DE LA PENITENTIAIRE
Comment ne pas être choqué par les évènements intervenus hier au péage d’Incarville dans l’Eure ?
Je veux d’abord rendre un hommage appuyé aux agents de la pénitentiaire, à leurs familles. Leur dire notre proximité et notre profonde sympathie. Adresser mes condoléances aux proches de ceux qui sont décédés et mes vœux de bon et prompt rétablissement à ceux qui ont été blessés.
Nous n’avions pas connu de tels actes depuis 1992. Ce drame est profondément choquant mais hélas pas surprenant. Car l’Etat a remis enfin des moyens pour lutter plus efficacement contre les narcotrafics, moyens en matériel, moyens humains, moyens opérationnels avec les opérations « Place Nette » et « Place Nette XXL ». Rappelons que sous les gouvernements précédents, jusqu’en 2017, 10 000 postes avaient été supprimés dans les forces de l’ordre, les moyens n’étaient plus au rendez-vous. Les gouvernements récents ont enfin repris les choses en main et cela se traduit fortement dans les lois de programmation du Ministère de l’Intérieur et du Ministère de la Justice.
Ce qui s’est passé hier me rappelle une interpellation d’une collègue députée Nupes en commission des Lois à l’attention du Ministre de l’intérieur Gérald Darmanin : « Monsieur le Ministre, vous n’avez pas peur, en vous attaquant frontalement au trafic, de faire monter la violence dans notre pays ? Parce que nous savons que ces réseaux relèvent du grand banditisme et qu’ils se feront la guerre entre eux. » Le Ministre avait été clair : « Si par le passé, on a voulu mettre les problèmes sous le tapis, aujourd’hui, nous souhaitons clairement nous attaquer à ces trafics et notamment à ceux qui sont à leur tête. »
L’évènement d’hier hélas prend pour cadre cette ferme détermination absolument indispensable pour ne plus être submergé par l’importance de ces trafics.
Je souhaite que le caïd en cavale soit rapidement repris, jugé et condamné à des peines à perpétuité et qu’il en soit de même pour les auteurs de cette action inqualifiable. Je sais que les forces de l’ordre sont mobilisées pour cela et que la Justice passera. Enfin, il faut sans doute améliorer les conditions de ces transferts opérés par les agents de la pénitentiaire qui font un travail aussi remarquable que difficile. Je suis de ceux qui ont voté, contrairement à d’autres, la possibilité de recourir plus systématiquement à la vidéoconférence pour des mesures d’instruction en limitant le déplacement de ces détenus à haut risque. Cela fait partie, des avancées qu’il nous faut maintenant consolider.
Rémy REBEYROTTE,
Député de Saône et Loire