> SAONE-ET-LOIRE > Saône-et-Loire
02/04/2024 23:45
5332 lectures

Assemblée Nationale : Louis Margueritte a interrogé le 1er Ministre sur la situation de Louis Arnaud, originaire de Montceau et détenu en Iran

Le député Louis Margueritte a posé cet après-midi une question au gouvernement à l’Assemblée nationale portant sur la situation de Louis Arnaud.
Originaire de Montceau-les-Mines, Louis Arnaud est détenu arbitrairement en Iran depuis le 28 septembre 2022.


«Monsieur le Premier ministre,
Voilà plus d’un an et demi que notre compatriote Louis Arnaud, originaire de Montceau-les- Mines, a été arrêté alors qu’il visitait l’Iran dans le cadre d’un tour du monde.
Louis Arnaud a été incarcéré 12 jours après la mort de Mahsa Amini, une jeune femme iranienne arrêtée par la police des mœurs pour « port non conforme du voile islamique».
Depuis 552 jours, Louis Arnaud est détenu arbitrairement dans les geôles de la République Islamique d’Iran, connues pour leurs conditions de détention particulièrement dures pour ne pas dire inhumaines.
552 jours d’inquiétude pour ses parents Jean-Michel et Sylvie Arnaud, pour ses proches comme pour ma suppléante Marie-Claude Jarrot, Maire de Montceau- les-Mines que j’associe à ma question.
Détenu depuis le 28 septembre 2022 en Iran, notre compatriote Louis Arnaud a été condamné en novembre dernier à 5 ans d'emprisonnement par la Cour révolutionnaire de Téhéran pour propagande et atteinte à la sécurité de l’Etat iranien.
Une condamnation totalement infondée prononcée à l’issue d’un simulacre de procès, sans respect du principe du contradictoire. Lors de l’audience, les avocats de Louis Arnaud n’ont même pas pu être présents.
A cette heure, trois autres Français sont retenus en Iran : Cécile Kohler et Jacques Paris ainsi qu’une autre personne dont l'identité demeure secrète.
A eux, à leurs familles, je tiens à dire que nous ne les oublions pas !
Bafouant le droit international et les valeurs universelles qui sont celles de la France depuis plus de deux siècles, l’Iran retient arbitrairement quatre de nos compatriotes.
Leur libération est un combat de longue lutte qui mobilise l’ensemble des agents du quai d’Orsay.
Je pense tout particulièrement à nos diplomates ainsi qu’aux agents du centre de crise et de soutien du ministère.
En notre nom à tous, je tiens à les remercier de leur action quotidienne afin que nos compatriotes détenus dans le monde puissent rentrer chez eux.
Monsieur le Premier Ministre, ma question est la suivante :
A-t-on des nouvelles récentes de Louis Arnaud ? Quelles actions la France entreprend-t-elle pour obtenir sa libération ?»