Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
> SAONE-ET-LOIRE > Saône-et-Loire
26/04/2024 13:00
18049 lectures

Hôpitaux du Creusot et d'Autun : Rémy Rebeyrotte relève et dénonce «2 mensonges» du directeur de l'ARS

ACTUALISE
Communiqué :
Tournée de M. Coiplet : 2 nouveaux mensonges, 2 !
M. Coiplet, Directeur de l'Agence Régionale de Santé, visite désormais en catimini les territoires, faute de
l'avoir fait à son arrivée en Bourgogne-Franche-Comté.
Alors qu'il a annoncé 27 millions d'euros, en plus des 11 millions annuels versés par l'Agence jusqu'en 2027 à
l'hôpital de Chalon, il vient au Creusot pour confirmer un soutien de ... 4 millions d'euros et continue à ne pas
reconnaître l'importance des missions d'intérêt général que porte l'Hôtel-Dieu pour tout l'ouest du département.
Oui. l'Hôtel-Dieu est une structure de droit privé, mais A BUT NON LUCRATIF qui rend des services majeurs
à toute la population de l'ouest du Département !
Parallèlement, il revient sur la sinistre affaire de la disparition de la maternité d'Autun. Et on apprend deux
mensonges supplémentaires:
Alain Bollery n'a pas la langue de bois et parle de FERMETURE de la maternité. Et pour la première
fois, cela n'est pas anodin, il ne le reprend pas en parlant de suspension. Il s'agit donc bien d'une
fermeture pure et simple. Cela n'est pas sans conséquence juridique que les avocats vont pouvoir
exploiter cette nouvelle information. Les défenseurs de la maternité n'attendaient que cela. Merci M
Coiplet!
Il révèle que les chambres d'appui en pré-accouchement pour les parturientes et leur famille se feront au
Creusot et pas à Autun. Nouveau mensonge pour lequel j'attends une réaction du Maire d'Autun qui
devait faire délibérer son Conseil Municipal sur cette avancée importante.
Ces deux nouveaux mensonges s'ajoutent aux 5 déjà révélés :
- « la maternité est suspendue faute de médecins » alors qu'elle a fermé pour des raisons purement
financières. Paray le Monial peut donc trembler car le cynisme est l'image de marque de notre Agence
Régionale de Santé qui nie les problèmes de distance. Rappelons que la fermeture d'Autun met des
parturientes à près de deux heures d'une maternité et que le Morvan est un massif montagneux avec ses
problèmes d'accessibilité en cas de mauvais temps.
« les personnels ont été respectés » alors qu'ils ont appris la décision de suspension par la presse.
« le SMUR obstétrical fonctionne et de manière autonome » alors qu'il ne fonctionne pas et surtout
pas sans les Sapeur-Pompiers au risque de découvrir des secteurs entiers du territoire de couverture
sanitaire.
- « l'Hôtel-Dieu et les hôpitaux de l'ouest du Département constitueront une fédération inter-hospitalière
dans laquelle on reconnaitra le rôle de l'Hôtel-Dieu », alors qu'il n'existe qu'une simple convention ne
portant que sur l'obstétrique, et même pas à l'heure où nous écrivons sur les urgences. La Fédération
n'existe pas.
- « l'ARS n'arrivait pas à trouver de Directeur pour l'Hôpital d'Autun ». Il s'avère qu'elle n'avait pas
publié d'annonces de postes pour recruter pendant près de deux ans. Depuis quelques mois, et après la
fermeture, comme par hasard, elle a trouvé
On comprend les maux dont souffre la santé avec de tels manipulateurs. Je demande donc de nouveau le départ
urgent de M. Coiplet, Après les Pays de Loire et la Bourgogne-Franche-Comté, je propose que M. Coiplet aille
sévir ailleurs..
Rémy REBEYROTTE
Député de Saône-et-Loire
Secrétaire de l'Assemblée Nationale