Recherche
Pour nous joindre
bastien.migault@sfr.fr
SMS au 06.01.02.32.98
> Sport > Sport
13/07/2022 18:16
453 lectures

Tour de France (11ème étape) : Jonas Vingegaard et les Jumbo Visma ont fait craquer Pogacar

Quelle étape. Alors que les spécialistes s’attendaient à course d’attente jusque dans les dernières kilomètres du Granon, au dessus de Serre Chevalier, c’est dès les premières rampes du Galibier que Pogacar a été trituré par ses adversaires et notamment pas le Danois Jonas Vingegaard qui s’est ensuite envolé pour aller chercher le maillot jaune. Romain Bardet est lui deuxième au général, juste devant Pogacar.
Notre analyse, les classements et les plus belles photos de l’étape.
N’en déplaise à Marlène Schiappa et à Sandrine Rousseau – pour prendre une femme de la majorité et une de l’opposition – le harcèlement peut avoir du bon. On en veut pour preuve celui qui a été infligé à Tadej Pogacar qui, ce mercredi matin, au départ d’Albertville était en jaune et qui quelques heures plus tard, a vu la belle tunique couleur or être offert à Jonas Vingegaard.
Que l’on rassure les esprits mal placés, nous parlons évidemment du harcèlement sportif qu’a subi le Slovène. Le Tour de France s’est offert une nouvelle jeunesse en cette veille du 14 juillet. Trop souvent par le passé il a souffert de ce manque de harcèlement du maillot jaune.

Les prétendants à la victoire, petits joueurs, ou pas certains de leurs forces, attendaient les derniers kilomètres pour tenter une aventure.
Ce mercredi 13 juillet cela a été tout autre. Il y a d’abord eu cette très belle échappée qui a vu Warren Barguil avoir suffisamment se culot pour se retrouver seul en tête sur la montée du Granon. Mais derrière il y avait la meute des prétendants à la victoire finale qui dès l’attaque du Galibier ont harcelé Pogacar. Celui-ci a tenté de faire bonne figure. Il a même essayé d’attaquer seul.
Mais l’équipe des Jumbo Visma contrôlait tout. Roglic comme Van Aert ont réalisé un travail de sape, chacun dans leur rôle pour pouvoir placer Jonas Vingegaard sur orbitre. Celui-ci, tel un aigle, s’est envolé. Pogacar et les autres ne l’ont pas revu. Derrière le Slovène a bien tenté de s’accrocher, mais affaibli, dans un jour sans, y compris sans coéquipiers, il n’a pas pu suivre Quitana, ni Romain Bardet, ni David Gaudu, désormais 7ème au général, qui l’a déposé quand il est revenu à sa hauteur .
Romain Bardet s’est même offert le luxe de monter à la deuxième place du Général, derrière l’intouchable Vingegaard nouvel homme fort de ce Tour de France 2022. Vingegaard qui n’a pas joué les crâneurs depuis le départ dans son pays. Il a su attendre son heure. Il est en jaune. Mais il sait qu’il devra être au rendez-vous pour conserver le jaune dans l’Alpe d’Huez, et plus tard dans les Pyrénées. Ce Tour de France 2022 est décidément bien agréable. Il ravit les amoureux de la petite reine et on le dit aussi à Mesdames Shiappa et Rousseau, il n’y a aucune malice quand on écrit petite reine. Car ce mercredi 13 juillet on peut même parler de grande reine… Vivement la suite.
Alain BOLLERY
(Photos Agence REUTERS)

Le TOP 20 de la 11ème étape
1. Jonas Vingegaard (DEN/JUM) les 151,7 km en 4 h 18:02.
2. Nairo Quintana (COL/ARK) à 59 secondes.
3. Romain Bardet (FRA/DSM) 1:10.
4. Geraint Thomas (GBR/INE) 1:38.
5. David Gaudu (FRA/GFJ) 2:04.
6. Adam Yates (GBR/INE) 2:10.
7. Tadej Pogacar (SLO/UAE) 2:51.
8. Alexey Lutsenko (KAZ/AST) 3:38.
9. Steven Kruijswijk (NED/JUM) 3:59.
10. Warren Barguil (FRA/ARK) 4:16.
11. Pierre Latour (FRA/TOT) 4:37.
12. Aleksander Vlasov (RUS/BOR) 4:40.
13. Rafal Majka (POL/UAE) 6:38.
14. Valentin Madouas (FRA/GFJ) 7:26.
15. Enric Mas (ESP/MOV) 8:08.
16. Simon Geschke (GER/COF) 8:08.
17. Dylan Teuns (BEL/BAH) 9:48.
18. Thomas Pidcock (GBR/INE) 9:55.
19. Sepp Kuss (USA/JUM) 11:31.
20. Primoz Roglic (SLO/JUM) 11:31.
 

Le Top 20 au général

1. Jonas Vingegaard (DEN/Jumbo) 41 h 29:59.
2. Romain Bardet (FRA/DSM) à 2:16.
3. Tadej Pogacar (SLO/UAE) 2:22.
4. Geraint Thomas (GBR/INE) 2:26.
5. Nairo Quintana (COL/ARK) 2:37.
6. Adam Yates (GBR/INE) 3:06.
7. David Gaudu (FRA/GFJ) 3:13.
8. Aleksander Vlasov (RUS/BOR) 7:23.
9. Alexey Lutsenko (KAZ/AST) 8:07.
10. Enric Mas (ESP/MOV) 9:29.
11. Thomas Pidcock (GBR/INE) 11:12.
12. Steven Kruijswijk (NED/JUM) 13:27.
13. Valentin Madouas (FRA/GFJ) 13:48.
14. Primoz Roglic (SLO/JUM) 13:54.
15. Warren Barguil (FRA/ARK) 17:20.
16. Louis Meintjes (RSA/INT) 18:27.
17. Bob Jungels (LUX/AG2) 19:17.
18. Sepp Kuss (USA/JUM) 24:52.
19. Rafal Majka (POL/UAE) 27:07.
20. Tiesj Benoot (BEL/JUM) 29:34.


La montée du Granon et l'arrivée :





Les podiums :



La course :