Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
> Vie locale > Vie locale
15/05/2024 03:16
1685 lectures

AUTUN : L'Association de Mémoire de l'Histoire de l'Abolition de l'Esclavage en Saône et Loire reçue à l'Hotel de Ville

L'occasion de rappeler les noms de ces saône et loiriens qui ont combattu l'esclavage.
Ce mardi 14 mai, à l'Hôtel de ville dans les festivités de la commémoration des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions, le Maire Vincent Chauvet a reçu la présidente Madame Christiane Mathos de l'association mémoire de l’histoire, de l’abolition de l’esclavage en Saône-et-Loire.
Celle-ci était accompagnée du ballet "Racines Créoles" et de la troupe d'artistes « les Hommes d'argile » venus pour proposer un spectacle de musiques et de danse créole aux couleurs de la Martinique. Initialement prévu sur la terrasse de l'Europe, ce spectacle à cause de la pluie a eu lieu dans le salon d'honneur de la mairie.
Vincent Chauvet dans son discours a cité les noms d'illustres figures d'hommes et de femmes de Saône et Loire qui ont combattu l'esclavage dont Alphonse de LAMARTINE, poète et homme politique mâconnais, qui fut Président de la Société Française pour l'Abolition de l'Esclavage. Puis Pierre MOREAU, protestant, originaire de Paray-le-Monial, fils de cordonnier, qui dénonça avec vigueur l'esclavagisme. Sœur Anne-Marie JAVOUHEY, fondatrice de la congrégation missionnaire des sœurs de Saint-Joseph de Cluny, qui mena un rude combat notamment en Guyane fut aussi cité, ainsi que Jean-Philippe SACLIER, avocat à la cour de Bourgogne, conseiller du Roy et maire de Toulon-sur-Arroux qui a, en 1789, rédigé l'article 10 du cahier de Doléances, pour éradiquer l'esclavage dans toutes les colonies.
Après le spectacle un rafraichissement offert par la municipalité a été proposé a toutes les personnes présentes.
Patrick VIEILLARD