Recherche
Pour nous joindre
bastien.migault@sfr.fr
SMS au 06.01.02.32.98
> Vie locale > Vie locale
01/12/2022 03:17
3713 lectures

AUTUN : Le Centre d’Exploitation de la Direction des Routes et des Infrastructures du Département fait peau neuve

S’il y a une compétence exercée par le Département de Saône-et-Loire connue et reconnue par les habitants, c’est bien celle de la voirie. « Cette reconnaissances nous oblige à une responsabilité particulière’, explique Sébastien Martin, premier vice-président du Conseil Départemental. Et de rappeler que les investissements routiers sont une des priorités de ce mandat.
Pour entretenir les 530 kilomètres de routes départementales, le territoire est maillé de centres d’exploitation de la Direction des Routes et des Infrastructures. Et justement, celui d’Autun vient de faire peau neuve. Et il en avait bien besoin. « Il était ancien, voir très ancien », assure Sébastien Martin. Aussi, le Département a opéré, sur le site installé à Saint-Andoche, de la chirurgie lourde pour permettre aux 11 agents, qui interviennent sur 25 communes, de travailler dans de très bonnes conditions. Et à l’heure où les frimas de l’hiver daignent vouloir montrer le bout se leur nez, ce centre d’exploitation new-look n’est pas du luxe.


Des travaux étalés sur 6 ans


La restructuration du centre, concertée avec les agents qui y travaillent, s’est étalée sur 2 tranches réalisées en 6 ans. Entre 2016 et 2018, il a été procédé à la restructuration complète des bâtiments, des hangars avec une extension en bois pour créer un nouvel abri à sel pouvant stocker 400 tonnes. Puis entre 2019 et 2021, les travaux concernaient la restructuration complète de la cour, la création d’un nouveau quai de chargement mais également d’une aire de lavage… Un travail a été également effectué sur l’éclairage pour la viabilité de nuit.
Cette restructuration du Centre d’Exploitation est achevée depuis peu et « les agents ont déjà fait part de l’amélioration de leurs conditions », explique Sébastien Martin. Des agents qui ont pu le redire, ce mardi matin à l’occasion de l’inauguration.
Bastien MIGAULT