> Vie locale > Vie locale
07/03/2023 03:17
3286 lectures

MATERNITE D'AUTUN : Et maintenant ?

La semaine dernière, la Commission Spécialisée de l’Organisation des soins s’est prononcée pour la suspension définitive de l’activité d’accouchement à la Maternité. Plus rien n’empêche désormais Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’Agence Régionale de Santé de prendre son arrêté. Arrêté qui devrait intervenir avant la fin de la semaine.

La nouvelle organisation proposée par l’ARS devrait alors être mise en place pour le 11 avril. « Nous avons reçu les plannings pour avril intégrant le Centre Périnatal de Château-Chinon », explique une sage-femme de la Maternité du Centre Hospitalier d’Autun. D’ailleurs, une visite est prévue dans les prochains jours dans la capitale du Haut-Morvan pour définir l’implantation du service au sein du Centre Hospitalier

Quant au SMUR obstétrical, mesure emblématique du plan de substitution de l’ARS, il devrait arriver sur Autun dans le courant du mois d’avril. Selon les chiffres portés à la connaissance d’Autun Infos, l’intervention de ce SMUR d’un nouveau genre concernerait entre 5 et 10 femmes par an dans le Morvan.

L’une des concessions obtenues dans la nouvelle mouture présentée ce lundi concerne l’hébergement des parturientes. La Maternité d’Autun pourra accueillir les femmes quelques jours, avant de les transferer uniquement au moment de l’accouchement au Creusot. Cela éviterait notamment de louer des chambres d’hôtel, comme évoqué précédemment.

Reste enfin la question de la venue de François Braun, le ministre de la Santé, à Autun. Elle pourrait intervenir autour du 15 mars, même si rien n’est moins sûr depuis quelques jours.
Bastien MIGAULT