> Vie locale > Vie locale
10/03/2023 15:00
2788 lectures

MATERNITE D’AUTUN : Florian Grenier, premier adjoint au maire d’Uchon, démissionne

Il est le premier élu à rendre l'écharpe tricolore pour dénoncer la fermeture de la Maternité.
Il ouvre finalement une quatrième voie entre les élus qui souhaitent continuer à défendre la maternité à travers des actions qu’il qualifie de symboliques, ceux qui ont « lâché l’affaire » et ceux qui souhaitent désormais concentrer leurs efforts sur la sauvegarde de l’hôpital dans son intégralité. D'ailleurs, cette quatrième voie avait été évoquée lors de la première réunion anostienne du 15 février dernier.

Après bien avoir pesé le pour et le contre, Florian Grenier, qui avait été l’un des premiers élus à quitter la salle lors de la réunion de l’Agence Régionale de Santé lundi dernier, a décidé de démissionner de son mandat de premier adjoint de la commune d’Uchon. L’élu a en effet remis sa lettre ce jeudi soir à l’occasion du conseil municipal de la commune. « C’est une décision personnelle qui a été comprise par mes collègues », indique-t-il. La lettre de démission a été transmise ce vendredi midi à Marc Makhlouf, Sous-préfet de l'arrondissement d'Autun. Charge désormais au Préfet de Saône-et-Loire de l'accepter ou pas.

Et n’allez surtout pas dire que Florian Grenier « jette l’éponge » ou que c’est « une forme d’abandon ». Le désormais ex-premier adjoint de la « Perle du Morvan » estime que c’est le début d’une autre façon d’agir contre une décision qui a été prise sans aucune concertation préalable. « L’Etat nous poignarde dans le dos alors qu’on travaille pour lui », estime-t-il.

Florian Grenier juge que « si une partie des élus des quatre communautés de communes concernées suivent le même pas, l’impact sera certainement plus important que de rendre des faux trousseaux de clés ». De même que la grève administrative qui pour lui est de la procrastination.

Malgré sa démission de premier adjoint d’Uchon, Florian Grenier sera ce samedi après-midi dans la manifestation pour la sauvegarde de la Maternité. Mais désormais en tant que simple citoyen. Surtout, il est le premier élu à passer à l'acte. Reste désormais à savoir s'il sera le seul...
Bastien MIGAULT